ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Débat consacré aux affaires humanitaires

Le débat du Conseil économique et social consacré aux affaires humanitaires s'est tenu du 15 au 17 juillet 2008. Ce forum important a permis de débattre des activités et questions liées au renforcement de la coordination du système humanitaire des Nations Unies.

A sa session d’organisation de 2008, le Conseil a décidé a) que le débat consacré aux affaires humanitaires lors de sa session de fond de 2008 aurait pour thème « Le renforcement , à tous les niveaux, des capacités et moyens permettant d’offrir en temps voulu une assistance humanitaire, notamment pour ce qui est de l’atténuation des risques liés aux catastrophes » et b) qu’il convoquera deux tables rondes sur les thèmes suivants : « Planification en prévision des catastrophes et atténuation des risques qui y sont associés : remédier aux conséquences humanitaires des catastrophes naturelles, y compris l’impact des changements climatiques » et « Problèmes humanitaires liés à l’aide alimentaire mondiale, notamment renforcement de l’action et de la coopération internationale dans ce domaine ». Des représentants de haut niveau des Gouvernements concernés, des organismes compétents du système des Nations Unies ainsi que des ONG et des experts ont participé à chacune des tables rondes.

La table ronde sur la « Planification en prévision des catastrophes et atténuation des risques qui y sont associés : remédier aux conséquences humanitaires des catastrophes naturelles, y compris l’impact des changements climatiques » s'est tenue le 16 juillet. Elle a permis de présenté les liens entre les répercussions humanitaires du changement climatique et l’atténuation des risques.

La table ronde sur les « Problèmes humanitaires liés à l’aide alimentaire mondiale, notamment le renforcement de l’action et de la coopération internationale dans ce domaine » s'est tenue le 17 juillet. Elle a permis d'examiner les défis humanitaires immédiats, tels que les émeutes de la faim, l’augmentation des coûts de l’aide alimentaire ainsi que les défis à plus long terme tels que l’amplification de l’insécurité alimentaire et les nouvelles conditions de la faim à plus long terme ainsi que les stratégies pour relever ces défis.

Dans la matinée du 15 juillet, entre le débat consacré aux activités opérationnelles et celui relatif aux affaires humanitaires s'est tenu un débat officieux du Conseil sur la coordination durant la phase de transition entre les secours d’urgence et le redressement durable. L’objectif de cette table ronde était de mettre en évidence les efforts de l’Organisation des Nations Unies et de la Banque mondiale pour promouvoir une vision commune des besoins des pays sortant d’une crise et la nécessité de l’appropriation nationale croissante des processus de redressement et de développement tout en renforçant simultanément le partenariat entre l’Organisation des Nations Unies et les institutions de Bretton Woods.

Un certain nombre de manifestations informelles parallèles se sont tenues sur des questions telles que l’examen à mi-parcours de la procédure d’appel global, l’évaluation indépendante du Fonds central d’intervention pour les urgences humanitaires, l’évaluation du recours aux forces armées dans les secours d’urgence en cas de catastrophes naturelles, les personnes déplacées dans le contexte des catastrophes naturelles, l’intégration des femmes et la mise en œuvre du cadre d’action de Hyogo.

Débat consacré aux questions diverses

Lors du débat consacré aux questions diverses, le Conseil économique et social examinera les rapports de ses organes subsidiaires et d’autres entités du système des Nations Unies actives dans le domaine économique et social. Les organes subsidiaires comprennent notamment ses commissions techniques, les commissions régionales, les organes spécialisés et ad hoc. Le Conseil examinera l’application et le suivi intégrés des textes issus des grandes conférences et réunions au sommet organisés sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies, en particulier les progrès accomplis dans la mise en œuvre du Programme d’action de Bruxelles pour les pays les moins avancés ainsi que la mise en œuvre coordonnée du Programme pour l’habitat. La question de l’intégration de l’égalité des femmes dans l’ensemble des politiques et programmes dans le système des Nations Unies sera également abordée. En outre, le Conseil examinera les activités de certains mécanismes interinstitutions, tels que l’Équipe spéciale interorganisations de lutte contre le tabac et le Groupe de travail spécial à composition non limitée sur l'informatique.

Haut de page

 

Traduire les promesses internationales en actions concrètes