ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Évaluation des Groupes consultatifs spéciaux pour les pays africains qui sortent d’un conflit

À sa session de fond de 2004, le Conseil économique et social a, sur la base d’une décision prise dans sa résolution 2003/50 du 24 juillet 2003, procédé à une évaluation des enseignements tirés des travaux des groupes consultatifs spéciaux. Il était saisi d’un rapport du Secrétaire général sur l’évaluation des groupes consultatifs spéciaux pour les pays africains qui sortent d’un conflit [E/2004/86]. Le Conseil a adopté la résolution 2004/59 du 23 juillet 2004, dans laquelle il félicitait les groupes consultatifs spéciaux des initiatives novatrices et constructives prises en faveur des pays dont ils s’occupaient et proposait des moyens d’améliorer l’efficacité de leurs travaux. Le Conseil leur a en particulier sugré :

  • des méthodes ouvertes, transparentes et participatives qu’ils avaient adoptées;
  • de l’adoption d’une stratégie d’ensemble en faveur de la paix et du développement;
  • de l’adoption d’une politique intégrée en matière de secours, de redressement, de reconstruction et de développement;
  • de la collaboration engagée avec les organismes des Nations Unies et les institutions de Bretton Woods;
  • des activités de mobilisation qu’ils avaient entreprises afin d’obtenir un appui à long terme en faveur des pays dont ils s’occupaient;
  • dans le cadre d’une politique de partenariat entre les autorités nationales et les partenaires internationaux.

En outre, le Conseil a notamment engagé les Groupes à encourager l’adoption de recommandations pratiques et d’avis stratégiques sur la façon d’assurer la transition entre les activités de secours et les activités de développement, à nouer des relations plus étroites avec les organisations régionales et sous-régionales africaines, à renforcer leurs avis consultatifs sur les programmes d’aide internationale, s’agissant notamment de mobiliser de nouvelles ressources, à apporter leur concours dès le début aux conférences de donateurs afin de prêter une plus grande efficacité à leurs activités de mobilisation et à favoriser le renforcement de la concertation entre le Conseil économique et social et le Conseil de sécurité sur la situation dans les pays visés, dans le cadre de leurs mandats respectifs.

Le Conseil a décidé de tirer de nouveau les enseignements de l’expérience acquise par les groupes consultatifs spéciaux, y compris les résultats obtenus dans l’exécution de leur mandat, au cours de sa session de fond de 2006.

À sa session de fond de 2006, le Conseil a félicité les Groupes des activités novatrices et constructives qu’ils menaient en vue d’encourager la communauté internationale à offrir un soutien à la Guinée-Bissau et au Burundi en mettant en oeuvre une politique d’ensemble en matière de stabilité politique et de développement socioéconomique. Il a également pris acte de la valeur des enseignements tirés des travaux des groupes consultatifs spéciaux et décidé de porter leur expérience à l’attention des organes des Nations Unies compétents.

Rapports

Résolutions

Publications

Haut de page

 

Traduire les promesses internationales en actions concrètes