ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Financement du développement

Aperçu

  • L’aide publique au développement (APD) en est à 0,31 pour cent du revenu national combiné des pays développés, soit bien en deçà de la cible onusienne de 0,7 pour cent. (Cinq pays donateurs seulement ont atteint ou dépassé cette cible)
  • Le poids de la dette a diminué pour les pays en développement et reste en dessous de ses niveaux historiques.

Bien qu’il soit loin des résultats escomptés, le niveau de l’aide publique au développement continue néanmoins d’augmenter, atteignant un montant historique de près de 120 milliards de dollars en 2009. Signe encourageant, les pays en développement bénéficient d’un accès accru aux marchés mondiaux. Parallèlement, l’accès aux technologies de l’information et des communications (TIC) s’étend également ― mais demeure fermé pour la majorité de la population mondiale.

Le rôle de l'ECOSOC

A compter de 2008, le Conseil a tenu tous les deux ans son Forum pour la coopération en matière de développement réunissant les représentants des pays aux fins d’examiner l’efficacité de l’aide et d’accroître les efforts du partenariat.

Le Forum pour la coopération en matière de développement a été impacté par le document final de la Conférence internationale de suivi sur le financement du développement PDF de Doha, tenue en novembre/décembre 2008. La conférence a réaffirmé le rôle central du Forum pour la coopération en matière de développement, qui est l’entité privilégiée, dans le système des Nations Unies, pour examiner globalement la question de la coopération internationale pour le développement et reconnu les efforts déployés par le forum pour améliorer la qualité de l’APD et renforcer son impact pour le développement.

Système des Nations Unies

Depuis son adoption en 2002, le Consensus de Monterrey EN PDF est devenu le point de référence majeur de la coopération en matière de développement international EN Le document couvre six domaines de financement du développement :

  1. La mobilisation des ressources financières domestiques.
  2. La mobilisation des ressources internationales telles que les investissements étrangers directs et les flux financiers privés
  3. La promotion du commerce international en tant que moteur du développement.
  4. Le renforcement de la coopération technique et financière internationale en faveur du développement.
  5. « L’annulation » de la dette extérieure.
  6. L’examen des questions systémiques, y compris le renforcement de la cohérence des systèmes monétaires, financiers et commerciaux internationaux en appui du développement.

En 2011, le 5e Dialogue de haut niveau sur le financement du développement EN s’est tenu au siège des Nations Unies, à New York. Des propositions de réforme du système monétaire et financier international ont été examinées à cette occasion ainsi que leurs implications pour le développement.

Une réunion spéciale de haut niveau EN, consacrée à la mise en œuvre du consensus, est organisée chaque année au printemps avec la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, l’Organisation mondiale du commerce et la CNUCED. Ces réunions ont permis d’approfondir le dialogue entre les Nations Unies et les institutions financières et commerciales internationales et de renforcer leur partenariat en vue de la réalisation des objectifs de développement convenus internationalement, y compris des objectifs du Millénaire pour le développement.

Liens

Documents par catégorie

Haut de page

 

Traduire les promesses internationales en actions concrètes