ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Emploi

Aperçu

  • En 2012, un travailleur sur trois dans le monde – environ 1,1 milliard de personnes – est chômeur ou vit sous le seuil de pauvreté.
  • Le chômage accumulé touche actuellement 200 millions de personnes à l’échelle mondiale, soit une augmentation de 27 millions depuis 2008.
  • Le chômage des jeunes (de 15 à 24 ans) a monté en flèche, les estimations faisant état de 75 millions de jeunes sans travail en 2011, soit une hausse de 6 pour cent par rapport à 2007.

Parallèlement aux problèmes associés aux 200 millions de personnes sans emploi recensées dans le monde en 2012, quelques 400 millions de nouveaux travailleurs, pour la plupart des jeunes, arriveront sur le marché du travail dans les dix prochaines années.

A 12,7 pour cent, le taux mondial du chômage des jeunes se situe à un point de pourcentage au-dessus du niveau d’avant la crise de 2008. Au plan mondial, les jeunes ont un risque presque trois fois plus élevé que les adultes d’être sans emploi.

Infographique sur les travailleurs pauvres

Du côté positif, sur les 900 millions de travailleurs pauvres enregistrés en 2011, environ 456 millions vivaient dans la pauvreté extrême (moins de 1,25 dollar des États-Unis par jour) ― soit une baisse de 38 millions depuis 2007 et de 233 millions depuis 2000.

Dans un même temps, la convergence des niveaux de vie entre les pays a connu un ralentissement. Les disparités de productivité du travail entre les économies développées et le monde en développement – un indicateur important pour mesurer la convergence des niveaux de revenus entre les pays – se sont atténuées au cours des vingt dernières années mais demeurent considérables : en 2011, la production par travailleur dans les économies développées équivalait à 72 900 dollars contre une moyenne de 13 600 dollars dans les régions en développement.

Le rôle de l'ECOSOC

En 2006, le Conseil a organisé son débat de haut niveau autour du thème « Création, au niveau national et international, d'un environnement qui se prête à un plein emploi productif et un travail décent pour tous, et son impact sur le développement durable ».

En 2012, l’ECOSOC reviendra sur le thème de l’emploi avec l’Examen ministériel annuel consacré à l’emploi et à la croissance économique EN .

Système des Nations Unies

  • L’Organisation internationale du Travail (OIT) est chargée d'élaborer les normes internationales du travail et de veiller à leur application. Elle est la seule institution « tripartite » des Nations Unies dans la mesure où ses normes du travail, ses politiques et programmes sont élaborés conjointement par des représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs afin de promouvoir un travail décent pour tous. Ce dispositif unique en son genre confère à l’OIT un avantage en incorporant les connaissances du « monde réel » sur l’emploi et le travail.

La mission de l’OIT s’articule en quatre grands objectifs stratégiques :

  1. Promouvoir et mettre en œuvre les principes et les droits fondamentaux au travail
  2. Accroître les possibilités pour les hommes et les femmes d’obtenir un emploi et un revenu décents
  3. Étendre le bénéfice et l’efficacité de la protection sociale pour tous
  4. Renforcer le tripartisme et le dialogue social

Liens

Rapports

Publications

Haut de page

 

Traduire les promesses internationales en actions concrètes