ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
Logo de l'ONULogo du Haut-Commissariat aux droits de l'homme

Actualité

« Voices » : un appel à plus de détermination dans la lutte contre le racisme

Avril 2009

La Haut-Commissaire Navi Pillay.

Les participants de « Voices » ont remercié la Haut-Commissaire Navi Pillay de leur avoir fourni une plate-forme permettant d’appeler à la lutte mondiale contre le racisme lors de la Conférence d’examen de Durban. Photo HCDH

La Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Navi Pillay, a rappelé combien les témoignages sont importants, après cette semaine au cours de laquelle des « voix » de différentes régions du monde se sont élevées pour témoigner de leur vécu du racisme.

« Les personnes qui témoignent peuvent influer, et influent, sur l’acheminement des pays vers la justice et l’égalité » a-t-elle déclaré.

La manifestation « Voices – Toutes les personnes touchées par le racisme ont une histoire à raconter » a permis à des personnes de pays et horizons divers d’échanger leurs expériences personnelles de la discrimination, donnant ainsi un visage humain aux enjeux analysés par la Conférence d’examen de Durban. Leurs témoignages ont illustré l’universalité du racisme et des souffrances qu’il occasionne : violences physiques, traumatismes psychologiques, stigmatisation, marginalisation et pauvreté.

Les séances « Voices » étaient animées par Gay McDougall, Experte indépendante des Nations Unies sur les questions relatives aux minorités.

La Haut-Commissaire a aussi appelé les États à s’engager dans la lutte contre le racisme.

« Les nations présentes lors de cette Conférence mondiale ont toutes pris l’engagement de rapporter son message aux communautés, villes et villages. Un message qui fait comprendre que l’égalité, la justice et la non-discrimination ne sont pas que des revendications formulées par quelques personnes isolées, mais qu’elles constituent les fondements mêmes sur lesquels construire ensemble des sociétés solides vivant dans la diversité et la paix » a-t-elle déclaré.

Cette vision des choses était partagée par les orateurs et oratrices de « Voices » qui, au terme de cette manifestation parallèle de cinq jours, ont remercié collégialement la Haut-Commissaire et Mme McDougall, et leur ont demandé, ainsi qu’à l’assistance, de faire preuve d’une vigilance, d’une détermination et d’une persévérance accrues dans la lutte contre la discrimination raciale.

Alors que le Rwanda commémore le génocide de centaines de milliers de Tutsis et de Hutus modérés en avril 1994, Berthe Kayitesi, jeune survivante qui a vu une partie de sa famille disparaître dans cette tragédie, a délivré un vibrant message de paix et de réconciliation rempli d’espoir. « Nous demandons justice » a expliqué Berthe Kayitesi. « Et cela commence par la reconnaissance des crimes commis. »

La Haut-Commissaire a également indiqué que « les nations sont représentées dans les salles de conférence et les forums de décision. Mais les personnes concernées doivent également être présentes, pour rappeler aux gouvernements que des avancées ont été accomplies, mais qu’il reste aussi des engagements non tenus, et exiger des résultats qui induiront de véritables changements. »