ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
Logo de l'ONULogo du Haut-Commissariat aux droits de l'homme

Actualité

Nouvelle version publiée du projet de document final de la Conférence d'examen de Durban contre le racisme 

Avril 2009

Le Palais des Nations à Genève

La réunion du Comité préparatoire se tient au Palais des Nations à Genève où la Conférence d'examen se tiendra également la semaine prochaine.

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay, a salué mercredi la publication d'une version révisée du projet de document final EN PDF pour la prochaine Conférence d'examen de Durban qui commencera le lundi 20 avril. 

Le nouveau texte préparé par le président du groupe de travail chargé d'élaborer le projet de document final a été présenté aux États au début de la réunion du Comité préparatoire qui se tient la semaine qui précède la Conférence d'examen elle-même. 

Dans son discours d’ouverture à la réunion, Pillay a exhorté les délégués « à dépasser leurs divergences et à trouver un consensus ». 

Le texte de 17 pages est la révision d'un « texte évolutif » publié le 17 mars par le président du groupe de travail, le diplomate russe Yuri Boychenko.  Celui-ci a exprimé l'espoir que la nouvelle version, basée sur des consultations approfondies avec les États, répondrait aux préoccupations de toutes les délégations et pourrait être adoptée par consensus.

La Conférence d'examen de Durban a pour objectif de faire le bilan des progrès et de la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d'action de Durban (DDPA), un document-clé de la lutte contre le racisme qui a été adopté par consensus à la fin du Sommet mondial contre le racisme de 2001 à Durban en Afrique du Sud. 

« Huit ans plus tard, les engagements et les mesures contre le racisme n'ont pas encore réussi à reléguer les pratiques discriminatoires et l'intolérance sur l’amas des débris répugnants de l'histoire », a déclaré Pillay.  « Les objectifs fixés dans la DDPA n'ont pas été atteints.  Cette réalité devrait nous inciter à chercher des terrains d’entente pour faire progresser la lutte contre le racisme.  Les outils et la capacité pour atteindre les objectifs définis dans la DDPA sont à portée de main si nous demeurons attachés à ces objectifs ». 

La Haut-Commissaire a instamment prié tous les États à prendre part à la conférence, soulignant l'importance de la lutte contre le racisme, la xénophobie et les formes d'intolérance qui y sont associées.  « Des vies sont en jeu », a déclaré Pillay aux délégués prenant part à la réunion.  « L'avenir et l'espoir des innombrables victimes du racisme sont entre vos mains ».