ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

Désarmement - Bureau des affaires du désarmement des Nations Unies

vecteurs : Missiles et bombardiers

Les vecteurs propulsent ou emportent des munitions vers une cible. Ils font partie intégrante de la plupart des systèmes d'armes et sont des engins plus ou moins sophistiqués. Ainsi, un canon ordinaire et un missile perfectionné sont tous les deux des vecteurs dans le sens où ils permettent d'envoyer une munition vers une cible. Les vecteurs peuvent être basés au sol, en mer ou dans l'air, certains sont dits mixtes car ils peuvent être utilisés pour des charges classiques ou d'armes de destruction massive (ADM).

Depuis leur apparition, les missiles - comme les bombardiers - ont considérablement changé la façon de mener une guerre et représentent une donnée majeure dans les décisions militaires. En outre, du point de vue de la maîtrise des armements, les bombardiers et les missiles sont particulièrement importants car ils sont les principaux instruments utilisés pour emporter des armes de destruction massive et la question de leur contrôle est étroitement liée à celle de la non-prolifération.

Les missiles demeurent au premier rang des préoccupations, des discussions et des initiatives internationales. Leur capacité à transporter et à lancer des charges d'armes de destruction massive rapidement et avec précision en fait un problème politique et militaire de la plus haute importance.

En outre, les divergences d'opinions internationales sur les questions relatives aux missiles entravent les efforts déployés dans les enceintes multilérales. Il n'existe aujourd'hui aucun instrument multilatéral juridique chargé d'examiner cette question.

Conformément aux résolutions de l'Assemblée générale, trois Groupes d'experts gouvernementaux consacrés au problème des missiles ont été mis en place au sein des Nations Unies. Le premier Groupe d'experts, créé en juillet 2001 a terminé son mandat en juillet 2002, le deuxième en 2004, et le troisième en juin 2008, avec l'adoption par consensus de son rapport.

Il existe aujourd'hui de nombreux autres régimes multilatéraux visant à limiter la prolifération des missiles et des technologies connexes. Ceux-ci incluent, notamment, le Code de conduite de La Haye et le Régime de contrôle de la technologie des missiles.

SourceĀ : Les termes de la sécurité : un lexique pour la maîtrise des armements, le désarmement et l'instauration de la confiance, Chapitre 7 - Les Vecteurs : bombardiers et missiles PDF

Haut de page