ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

Désarmement - Bureau des affaires du désarmement des Nations Unies

La science des armes chimiques

Produits chimiques toxiques

Les armes chimiques sont constituées de produits chimiques toxiques (et leurs précurseurs) et des dispositifs utilisés pour les transporter jusqu'à la cible. Les produits chimiques toxiques peuvent tuer, blesser ou entraîner une incapacité temporaire. Les précurseurs font partie de la fabrication des produits chimiques toxiques.

Si de nombreuses substances correspondent à la description des produits chimiques toxiques, dans la réalité, seules quelques-unes ont été choisies pour la fabrication d'armes.

Pour être employée comme arme de guerre, une substance chimique doit être suffisamment toxique en petite quantité, doit pouvoir être produite assez facilement en grande quantité et être suffisamment stable pour conserver ses capacités toxiques pendant le stockage et résister au processus de dissémination.

Classement des produits chimiques toxiques

Les produits chimiques toxiques utilisés dans la fabrication d'armes chimiques peuvent être classés selon plusieurs critères, comme leur volatilité ou leur utilisation militaire.

Ils sont néanmoins le plus souvent classés selon leurs effets :

Fabrication et stockage de produits chimiques toxiques

La plupart des produits chimiques toxiques peuvent être fabriqués par différentes méthodes. La fabrication peut coûter plus ou moins cher selon le type d'agent.

Les produits chimiques toxiques fabriqués sont stockés dans de grands récipients ou chargés dans des munitions. Les conteneurs de stockage doivent être étanches et résister à la corrosion.

Les munitions doivent être conçues de manière à pouvoir emporter, en toute sécurité, l'agent vers sa cible et le diffuser de manière efficace.

Il existe en somme trois types de munitions d'armes chimiques :

Diffusion des produits chimiques toxiques

Les effets des armes chimiques dépendent de plusieurs facteurs et notamment d'une diffusion efficace, des conditions météorologiques et du niveau de défense de la cible visée. Une bonne diffusion est un élément crucial pour les armes chimiques. Si les substances toxiques ne sont pas diffusées de manière efficace sur la cible, leur impact direct est négligeable.

En général, les substances toxiques sont diffusées sous la forme d'aérosols ou de liquides.

Pour les attaques lancées à distance de sécurité, lorsque la substance doit parcourir une certaine distance avant d'atteindre la cible, des aérosols comprenant des particules de moins de 10 microns de diamètre sont utilisés. Ces aérosols sont emportés par le vent et attaquent le système respiratoire. Lorsque des aérosols sont utilisés, il est important d'avoir la bonne granulométrie. En effet, si les gouttelettes sont trop grosses, elles tombent avant d'atteindre leur cible ou sont arrêtées par les défenses naturelles des voies respiratoires. Si elles sont trop petites, les particules se dispersent rapidement et la cible est exposée à des doses insuffisantes pour produire l'effet souhaité.

Quant aux attaques qui consistent à larguer la substance directement sur la cible, elles utilisent des liquides composés de particules d'au moins 70 microns de diamètre. De tels liquides sont utiles lorsque la cible doit être atteinte par voie percutanée. Une fois de plus, la granulométrie est un critère déterminant pour réussir une attaque. Les particules trop petites sont emportées et manquent leur cible et celles qui sont trop grosses ne pénètrent pas dans la peau.

Les conditions météorologiques ont aussi une incidence importante sur les conséquences des armes chimiques. De mauvaises conditions météorologiques peuvent compromettre une attaque avec des armes chimiques. Certains vents peuvent emporter la substance loin de la cible ou la disperser avant qu'elle n'agisse; quant à la pluie, elle peut la rendre inefficace. Les attaques lancées à distance de sécurité et celles visant à interdire l'accès à certaines zones sont particulièrement sensibles aux conditions et changements météorologiques.

Enfin, le niveau de protection d'une cible joue un rôle décisif sur l'efficacité des armes chimiques. Lorsque la cible n'est pas protégée, les armes chimiques peuvent avoir des effets dévastateurs. Il n'empêche qu'une détection à temps et des moyens de protection individuels et collectifs efficaces peuvent, dans une large mesure, atténuer ces effets. Le masque à gaz est la défense la plus courante face aux armes chimiques. Il existe aussi des moyens de défense collectifs, comme des zones ou des véhicules spécialement protégés, et, dans une certaine mesure, des traitements prophylactiques ou thérapeutiques.

Avantages et inconvénients de l'utilisation des armes chimiques

Les armes chimiques sont utilisées contre des cibles militaires, mais aussi civiles. Leur utilisation présente des avantages et des inconvénients.

Sur le plan des avantages, les armes chimiques :

Sur le plan des inconvénients, les armes chimiques :

SourceĀ : Les termes de la sécurité : un lexique pour la maîtrise des armements, le désarmement et l'instauration de la confiance, Chapitre 5 - Armes chimiques PDF

Haut de page