ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Désarmement - Bureau des affaires du désarmement des Nations Unies

Système des Nations Unies

Assemblée générale de l'ONU

La Charte confie à l'Assemblée générale la responsabilité d'étudier « les principes généraux de coopération pour le maintien de la paix et de la sécurité internationales, y compris ceux régissant le désarmement et la réglementation des armements » (Article 11).

L'Assemblée a deux organes subsidiaires qui s'occupent des questions de désarmement :

Bureau des affaires de désarmement

Au Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies, c'est le Bureau des affaires de désarmement qui applique les décisions de l'Assemblée relatives aux questions de désarmement.

Le Bureau des affaires de désarmement des Nations Unies, anciennement Département des affaires du désarmement, a été créé en janvier 1998 dans le cadre du programme de réformes du Secrétaire général, en accord avec son rapport A/51/950 présenté  à l'Assemblée générale.

Instauré dès 1982 sur recommandation de la deuxième session extraordinaire de l'Assemblée générale consacrée au désarmement, le Département était un Centre relevant du Département des affaires politiques entre 1992 et fin 1997. En 2007, le Département des affaires de désarmement est devenu le Bureau des affaires de désarmement des Nations Unies.

Conférence du désarmement

La Conférence du désarmement est la seule instance multilatérale de la communauté internationale de négociation d'accords de désarmement. Elle a mené à bien les négociations relatives à la Convention sur les armes chimiques et au Traité d'interdiction complète des essais d'armes nucléaires. Comme elle aborde toutes les questions qui ont trait aux intérêts des États en matière de sécurité nationale, elle fonctionne exclusivement sur la base du consensus. Elle a une composition limitée (66 membres) et a une relation particulière avec l'Assemblée générale : c'est la Conférence qui fixe ses propres règles et son ordre du jour, mais elle tient compte des recommandations de l'Assemblée et lui fait rapport chaque année. Depuis 1997, elle n'a pas été en mesure d'adopter un programme de travail de fond, ses membres ne pouvant s'entendre sur l'ordre de priorité des questions de désarmement.

Conseil consultatif pour les questions de désarmement

Le Conseil consultatif pour les questions de désarmement offre au Secrétaire général des conseils sur les questions de limitation des armes et le désarmement et sert de Conseil d'administration de l'UNIDIR.

Il donne également des avis sur la mise en œuvre des recommandations du Programme d'information des Nations Unies sur le désarmement.

Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement (UNIDIR)

L'Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement (UNIDIR) mène des travaux de recherche indépendants sur le désarmement et des questions voisines telles que la sécurité internationale.