ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Désarmement - Bureau des affaires du désarmement des Nations Unies

Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale

Contexte

Dans les années 1980, confrontés à un nombre croissant de conflits armés dans leur région et dépourvus de mécanismes régionaux viables pour répondre efficacement à ces conflits, les Membres de la Communauté économique des États de l'Afrique centrale ont sollicité l'aide des Nations Unies et ont soumis une proposition, le 28 novembre 1986, qui demandait l'établissement d'un comité consultatif chargé des questions de sécurité en Afrique centrale.

Le 6 décembre 1991, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution 46/37 B qui, entre autres, accueille favorablement l'initiative prise par les États de l'Afrique centrale et leur demande de création d'un comité consultatif sous les auspices des Nations Unies. Par la suite, le 28 mai 1992, le Secrétaire Général a établi le Comité consultatif permanent des Nations Unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale et a désigné ce qui s'appelait à l'époque le Centre des affaires de désarmement faisant partie du Département des affaires politiques pour assurer le secrétariat du Comité.

Mandat

Le mandat du Comité est d'encourager la limitation des armes, le désarmement, la non-prolifération et le développement dans la sous-région. Il s'agit d'un groupe sous-régional qui compte 11 États Membres : l'Angola, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, le Tchad, le Congo, la République démocratique du Congo, la Guinée équatoriale, le Gabon, le Rwanda et Sao Tomé-et-Principe.

Activités du Comité

Le Comité se réunit deux fois par an au niveau ministériel. Le programme consiste généralement en un rapport sur la situation géopolitique en Afrique centrale et un rapport sur les programmes de désarmement et de limitation des armes dans la sous région.

Haut de page