ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.
 

Désarmement - Bureau des affaires du désarmement des Nations Unies

Traité de limitation des armes stratégiques (SALT II)

Traité entre les États-Unis d'Amérique et l'Union des Républiques socialistes soviétiques concernant la limitation des armes stratégiques offensives

Accord entre l'Union soviétique et les États-Unis qui limite le nombre de missiles balistiques stratégiques des deux pays.

Les discussions sur l'accord SALT II commencèrent en 1977, peu avant que l'Accord SALT I n'arrive à échéance. L'accord qui en résulta fut signé à Vienne le 18 juin 1979 et devait rester en vigueur jusqu'au 31 décembre 1985. Bien qu'il ne fut jamais ratifié, les deux parties respectèrent les dispositions du Traité.

L'Accord de Vladivostok de 1974 avait défini le cadre de l'accord SALT II, et notamment le principe de quantités totales égales pour les vecteurs d'armes nucléaires. Le Traité SALT II obligeait chaque État partie à limiter les dispositifs de lancement de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), de missiles balistiques lancés par sous-marin (SLBM), de missiles balistiques air-surface et les bombardiers lourds à une quantité totale ne dépassant pas 2 400 unités. Ce nombre fut réduit à 2 250 au début de l'année 1981. La quantité totale de missiles balistiques équipés de corps de rentrée à têtes multiples indépendamment guidées (MIRV) et de bombardiers lourds fut limitée à 1 320 unités; et la quantité totale de missiles balistiques intercontinentaux équipés de corps de rentrée à têtes multiples indépendamment guidées fut limitée à 820 unités.

Le Traité SALT II limitait aussi la quantité de missiles balistiques intercontinentaux existants équipés de corps de rentrée à têtes multiples indépendamment guidées et limitait, respectivement à 10, 14 et 10, le nombre de corps de rentrée dont pouvaient être équipés les nouveaux missiles balistiques intercontinentaux, missiles balistiques lancés par sous-marin et missiles balistiques air-surface.

Le respect des dispositions de l'accord SALT II est vérifié par des moyens techniques nationaux et les différends concernant l'application du Traité sont examinés par la Commission consultative permanente créée par le Traité concernant la limitation des systèmes antimissiles balistiques (Traité ABM).

Source : Les termes de la sécurité : un lexique pour la maîtrise des armements, le désarmement et l'instauration de la confiance, Chapitre 6 - Armes nucléaires PDF

>> Plus d'informations sur les armes nucléaires