Rio+20: “Les États Membres se sont engagés à atteindre des objectifs très élevés”

Les États Membres se sont engagés à atteindre des objectifs très élevés

Les États Membres ont conclu un nouveau cycle de négociations sur le projet de document final de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20), qui aura lieu du 20 au 22 juin prochain, à Rio de Janeiro, au Brésil, avec des propositions qui étendent la durée et la portée des pistes qui seront débattues pour mener à un avenir durable.

Les pays ont procédé à une première lecture de l’avant-projet du document final.  Complété de nombreuses recommandations, ce document est passé de 20 à 178 pages qui serviront de base à la prochaine phase de négociations intensives.  Ces discussions auront lieu, dans un premier temps, à New York, du 23 avril au 4 mai, avant d’entrer ensuite dans leur phase finale, à Rio de Janeiro, du 13 au 15 juin, soit quelques jours avant la Conférence.

« Le dévouement des délégations au cours de ces négociations témoigne de l’attention que porte la communauté internationale à cette Conférence et de l’occasion unique qu’elle représente pour le monde », a déclaré le Secrétaire général de la Conférence Rio+20, M. Sha Zukang.  « Les pourparlers de ces 10 derniers jours ont démontré que les États Membres se sont engagés à atteindre des objectifs très élevés et qu’ils sont prêts à l’action », a-t-il ajouté.

Au cours de ces négociations, les États Membres se sont attelés à trouver des solutions qui permettraient de trouver un équilibre entre les trois piliers du développement durable, à savoir la prospérité économique, le bien-être social et la protection de l’environnement.  Cet équilibre est considéré comme l’un des éléments clefs du projet de texte final. 

Ce dernier vise à recommander des mesures pour répondre à un large éventail de défis mondiaux comme le manque d’accès aux ressources énergétiques et à l’eau, le chômage, la lutte contre les inégalités, la réduction des fossés technologiques, l’urbanisation accélérée, l’insécurité alimentaire, la surpêche et la pollution des océans, et pour encourager des moyens novateurs en matière scientifique et financière ainsi que la responsabilité des entreprises et des marchés économiques.

M. Sha n’a pas caché que les prochains cycles des négociations seraient complexes.  « Il s’agira d’un processus ardu.  Le texte compilé est long et le nombre de jours de discussions est limité et va engager la participation d’experts de toutes les capitales », a-t-il souligné.   

Plus de 100 chefs d’État et de gouvernement, ainsi que des milliers de chefs d’entreprise, parlementaires, maires, fonctionnaires de l’ONU, responsables d’organisations non gouvernementales, universitaires, artistes et représentants de nombreux autres groupes participeront à la Conférence Rio+20, du 20 au 22 juin 2012. 

Au total, quelque 50 000 personnes sont attendues durant la Conférence Rio+20.  Des milliers d’autres prendront part aux préparatifs et aux activités organisées en marge de la Conférence Rio+20.

Communiqué de presse des Nations Unies, adapté de l’anglais

Bookmark and Share
ACTUALITÉS PAR ANNÉE

Le DAES de l'ONU offre une variété de lettres d'information spécifiques. inscrivez-vous et recevez vos lettres d'information personalisées.

LIRE DESA NEWS anglais