Prendre ses responsabilités

Prendre ses responsabilités (Pasqual Gorriz)

«Le développement durable met l’accent sur une approche globale, équitable et visionnaire de la prise de décision à tous les niveaux, à la fois dans les secteurs public et privé. Par conséquent, on ne saurait retarder plus longtemps une prise en compte plus énergique », a déclaré M. László Borbély, Président de la Commission du Développement Durable (CDD-19), à l’ouverture du débat de haut niveau de la Commission aujourd’hui au siège de l’ONU à New York.

Le débat de haut niveau consiste en quatre tables rondes ministérielles qui se concentrent sur​​ l’élaboration de programmes et d’un cadre pour accélérer les changements vers les modes de consommation et de production durables (SCP), l’amélioration de l’accès à un transport urbain et rural durable, la réalisation de l’objectif zéro déchets et la gestion rationnelle des produits chimiques, la création et la mise en œuvre d’un environnement favorable au développement minier durable.

Le Professeur Jeffrey Sachs de l’Institut de la Terre de l’Université de Columbia, a examiné la crise mondiale en ce qui concerne l’exploitation des ressources pendant que les pauvres sont abandonnés. « Le monde a besoin de prendre une responsabilité collective en matière de durabilité et de développement », a-t-il dit.

Le monde est confronté à de multiples crises s’agissant de la pauvreté, de la population, de la politique, du climat, de la biodiversité et de la finance. M. Ashok Khosla, Président de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, a déclaré: «tous les risques et les crises sont interdépendants; ils ont tous les mêmes causes profondes et des solutions communes »

M. Khosla a continué en discutant de deux états de vie différents qu’il a expliqués sous la forme de deux maladies, l’ «Affluenza» ou surconsommation et la “Povertitis” ou nécessité de survie pratique, qui sont devenues des problèmes critiques majeurs.

Les intervenants discuteront de la mise en œuvre des décisions prises au CDD-19 au cours de cette période difficile. Dans une déclaration du Secrétaire Général de l’ONU, présentée par le Secrétaire Général du Rio +20 M. Sha Zukang, M. Ban Ki-moon a conclu: « le système des Nations Unies est prêt à travailler avec les États membres et d’autres partenaires pour aider à mettre en œuvre vos décisions. »

Bookmark and Share