Discussion sur l’économie verte et la croissance inclusive

Sha Zukang

Les 3 et 4 Octobre, le Dialogue ministériel sur «l’économie verte et la croissance inclusive» se tiendra à New Delhi. L’événement, organisé par le Département des Affaires Economiques et Sociales (DESA) de l’ONU et le gouvernement indien, se concentre sur les initiatives de développement durable à l’approche de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable qui se tiendra l’année prochaine à Rio de Janeiro.

Le sous-secrétaire général du DESA et Secrétaire général de Rio+20, Sha Zukang, a souligné que Rio+20 doit être axée sur l’intégration, la mise en œuvre et la cohérence, et doit «mobiliser un engagement politique renouvelé pour le développement durable.» M. Sha a noté que les réunions de New Delhi aideront à concentrer l’attention sur l’un des deux thèmes majeurs de la conférence, à savoir l’économie verte dans le contexte du développement durable.

Les ministres, hauts fonctionnaires, conseillers politiques de haut niveau, et les experts dans les domaines concernés, examineront les structures actuelles qui lient la sécurité alimentaire et énergétique à l’économie verte, et discuteront de la manière dont la coopération internationale œuvre pour le développement durable.

M. Sha a commenté l’importance de la production alimentaire en disant : «pour relever le défi de l’alimentation et de la nutrition, la meilleure des sciences agricoles devra être associée à la meilleure des connaissances traditionnelles, et le résultat doit bénéficier aux petits exploitants, en particulier aux femmes agricultrices.» Les pratiques agricoles durables sont un aspect crucial des objectifs de développement, et étant donné que la population mondiale augmentera de deux milliards en 2050, la sécurité alimentaire est au cœur des discussions.

La sécurité énergétique est également une priorité. Les grands bonds économiques effectués par les pays en développement ont comme effet indésirable l’accroissement des risques d’accidents environnementaux. L’électricité et les combustibles pour la cuisine et le chauffage sont nécessaires pour éradiquer la pauvreté, et par conséquent la recherche de sources d’énergie propre est également en discussion à New Delhi.

Les réunions préparatoires à Rio +20 se poursuivent ce mois à Varsovie en Pologne et Ramat Gan en Israël, où des initiatives visant à relier l’économie verte et l’éradication de la pauvreté seront davantage examinées.

Bookmark and Share