Un haut fonctionnaire de l’ONU définit les priorités en preparation du sommet sur le développement durable

Un haut fonctionnaire de l’ONU définit les priorités en preparation du sommet sur le développement durable (Mark Garten)

M. Sha Zukang, Secrétaire général adjoint du DAES des Nations Unies, a présenté hier un ensemble de priorités que les États membres devraient examiner à l’avance, en prélude à la Conférence sur le développement durable (Rio +20) en Juin afin qu’il y ait un cadre d’action clair au cours de l’événement.

« Rio +20 devrait conduire à une meilleure cohérence, une meilleure intégration et une meilleure mise en œuvre dans nos efforts de développement », a déclaré M. Sha, secrétaire général de la conférence, aux participants d’une table-ronde sur le rôle de la coopération au service du développement pour favoriser le développement durable.

La table ronde s’est tenue au siège de l’ONU à New York dans le cadre du Forum sur la coopération au service du développement.

M. Sha a présenté sept domaines prioritaires qui ont été convenus par les États membres et les parties prenantes comme devant contribuer à la création d’un cadre pour l’avancement de l’économie verte. Ces domaines comprennent l’éradication de la pauvreté et les emplois verts, l’énergie, l’eau, la sécurité alimentaire, l’urbanisation, les catastrophes, les océans et les mers, ainsi que le changement climatique et la biodiversité.

M. Sha a souligné que lors de discussions informelles sur le projet initial du document final de Rio+20, il y a eu un appel au renforcement de la coopération Sud-Sud afin que les pays puissent partager les leçons qu’ils ont apprises dans les sept domaines clés.

Il a également souligné que les programmes de coopération au service du développement devraient être dirigés par les pays bénéficiaires compte-tenu de leurs priorités et de leurs particularités nationales.

« Rio+20 est donc une opportunité pour relancer la coopération au service du développement », a déclaré M. Sha. « Le moment est venu pour une discussion en profondeur sur la façon dont elle peut mieux soutenir la croissance verte et le développement durable », a-t-il ajouté.

Source: Centre d’actualités de l’ONU

Bookmark and Share