La Commission de statistique se réunit sur fond de reprise de l’économie mondiale

Photo du Sha Zukang, Secrétaire général adjoint

Selon les organisateurs de la 41e session de la Commission de statistique de l’ONU, et de l’avis des personnes qui y assistent, cette réunion est l’une des manifestations les plus importantes de l’histoire en ce qui concerne la statistique et les statisticiens.

La Commission s’est réunie au siège de l’ONU, à New York, du 23 au 26 février pour examiner une vaste gamme de questions statistiques.

M. Sha Zukang, Secrétaire général adjoint chargé du DAES, a déclaré dans ses remarques de bienvenue que la Commission « représentait un exemple important de la façon dont tous les membres de l’ONU peuvent conjuguer leurs efforts, en particulier à des moments où certains peuvent douter de l’aptitude de la communauté internationale à agir de concert ».

M. Sha a souligné que la statistique jouera un rôle extrêmement important pendant la phase de relance qui fait suite à la crise financière et économique à laquelle le monde a dû faire face.

« Cette crise a mis en lumière l’importance que revêtent des données fiables diffusées à intervalles rapprochés, par exemple tous les trimestres et tous les mois, non seulement pour permettre d’évaluer avec précision l’état de l’économie, mais également pour suivre les effets des mesures stratégiques adoptées et, par voie de conséquence, pour juger de la pertinence de ces dernières », a déclaré M. Sha.

« Il est important, à ce stade, d’évaluer la vaste gamme de répercussions économiques, sociales et environnementales de la crise, en particulier dans le cas des pays et des groupes démographiques les plus vulnérables. À cette fin, nous avons besoin d’une infrastructure d’information appropriée [sous la forme de] systèmes statistiques nationaux dotés de moyens suffisamment efficaces pour fournir des données cohérentes et fiables sur tous les aspects du développement économique et social. »

M. Paul Cheung, directeur de la Division de statistique du DAES (qui fournit des services de soutien à la Commission), a déclaré que les chefs des bureaux nationaux de statistique de plus de 140 pays, ainsi que les statisticiens en chef d’une cinquantaine d’organisations internationales et régionales, se sont penchés sur des questions de cette nature à l’occasion de la réunion.

M. Cheung a signalé que parmi les autres questions examinées par les délégués assistant à la réunion de la Commission, il convenait de citer « l’harmonisation des systèmes statistiques mondiaux, les nouvelles tendances qui se font jour dans le domaine de la dissémination et de la communication des données, l’efficacité des systèmes statistiques nationaux, les renseignements provenant des recensements, et l’inventaire des normes statistiques appliquées à l’échelle mondiale ».

Un autre thème évoqué par les États Membres à l’occasion de cette session a été la célébration de la première Journée mondiale de la statistique, qui aura lieu le 20 octobre 2010.

La Commission de statistique s’est réunie pour la première fois en 1947, et c’est à elle que l’on doit d’avoir jeté les bases du système statistique mondial.

Bookmark and Share
ACTUALITÉS PAR ANNÉE

Le DAES de l'ONU offre une variété de lettres d'information spécifiques. inscrivez-vous et recevez vos lettres d'information personalisées.

LIRE DESA NEWS anglais