Le sport comme outil pour changer les regards

Le sport comme outil pour changer les regards (Eskinder Debebe)

Un milliard de personnes, soit environ 15 pour cent de la population mondiale vit avec une sorte de handicap selon le Rapport mondial pour les personnes handicapées. Soulignant l’importance de voir les personnes handicapées comme des citoyens ayant une forte capacité à responsabiliser les communautés en faveur du développement, Mme Daniela Bas, Directrice de la Division des politiques sociales et du développement du Département des Affaires Economiques et Sociales (DEAS) a ouvert un débat sur «Le sport pour le développement inclusif » le 27 Juin.

Organisée par la Mission permanente du Brésil auprès de l’ONU, la Mission permanente du Mexique auprès de l’ONU et le DAES, en collaboration avec Achilles Foundation International, la discussion a tourné autour des droits d’accès au sport pour les personnes handicapées, et de la manière dont ceci doit être pris en charge dans toutes les politiques et vu comme un besoin d’exprimer des capacités et des aptitudes.

Il a également été souligné que cette action va continuer de réduire la démarcation entre «eux» et «nous», en donnant la priorité au sport comme point de jonction pour atteindre les objectifs de développement.

M. Joao Qunitaes de la Mission permanente du Brésil auprès de l’ONU, a fait une analyse sur la manière dont les sports sont profondément enracinés dans la culture brésilienne, comme une occasion d’acquérir une meilleure situation, en aidant les gens à obtenir un meilleur accès à la santé et  à l’éducation. Mme Ann Cody du Comité international paralympique, a également fait remarquer : «Le sport grâce à sa popularité universelle et au développement physique, social et économique est un outil d’insertion très puissant ».

Tous les participants ont convenu que les prochains événements à large public, comme les Jeux Parapanaméricains 2011 au Mexique, continueront d’être une opportunité pour les personnes handicapées d’acquérir un meilleur status.

Il a également été souligné que le sport augmente les possibilités d’insertion et de bien-être des personnes handicapées de plusieurs manières: en changeant la perception dans la communauté, en abolissant les stéréotypes et en changeant la façon dont ils se considèrent eux-mêmes. Les participants ont conclu en soulignant que le sport pour les personnes handicapées participe de la récupération de leur vie.

Bookmark and Share