Renforcer la voix des personnes agées

Renforcer la Voix des Personnes Agées

Les personnes âgées sont souvent marginalisées dans les questions relatives au programme de développement de la société, parce qu’elles sont considérées comme incapables de contribuer a l’effort de développement ou d’en bénéficier. Cependant, la croissance rapide des personnes âgées de 60 ans et plus, de 700 million en 2009 à une projection de 2 milliards d’ici 2050, aura un profond impact sur la société. Par conséquent, l’exercice effectif des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour les populations de tout âge est crucial.

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, adoptée en 1948 par l’Assemblée Générale, stipule : « Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune.» Dans le cas des personnes âgées toutefois, il n’existe pas d’instrument pour protéger leurs droits, tandis qu’il en existe pour d’autres groupes qui sont sujets à la discrimination.

Le Groupe de Travail à Composition Non-Limitée sur le Vieillissement a été établi en Décembre 2010 par l’Assemblée Générale. La Première Session s’est ouverte le 18 Avril à l’ONU à New York. « La  discrimination sur la base de l’âge est une grave violation des droits de l’homme », a affirmé M. Jorge Martín Arturo Argüello, Président du Groupe de Travail et Ambassadeur à la Mission Permanente de l’Argentine à l’ONU, dans son propos d’ouverture.

Selon la tendance de croissance, 80 pour cent des personnes âgées vivront dans les pays en développement. Le délégué de la Chine a souligné la nécessité de répondre aux différents besoins des pays en développement, étant donné qu’ils font face aux difficultés les plus grandes.

Le renforcement des droits pourrait se faire par une augmentation de la participation des personnes âgées dans la société. Le délégué de l’Union Européenne a souligné l’importance de la « participation active », qui comporte non-seulement l’emploi des personnes âgées, mais également leur contribution à travers le volontariat et d’autres intégrations sociales.

La session va s’achever le 21 Avril avec une présentation des écarts existant dans la situation actuelle des droits de l’homme des personnes âgées a travers le monde, ainsi que des mesures proposées pour y remédier.

Bookmark and Share