Journée internationale des familles : Ban rappelle l’importance de la solidarité entre les générations

Journée internationale des familles : Ban rappelle l'importance de la solidarité entre les générations

À l’occasion de la Journée internationale des familles, le Secrétaire général rappelle que les familles sont le ciment des sociétés et que les relations entre les générations contribuent à faire durer cette cohésion.

« Le chômage contraint de nombreux jeunes, souvent avides d’indépendance, à dépendre de leurs parents plus longtemps qu’ils ne l’auraient espéré. Le manque de crèches et de garderies de qualité à un coût abordable complique la tâche des parents qui travaillent et s’évertuent à concilier vie professionnelle et obligations domestiques », indique M. Ban dans son message.

« À une époque où l’on réussit à allonger la durée de la vie, il faut s’intéresser davantage au problème des personnes âgées qui touchent de petites pensions de retraite et pour lesquelles il n’existe pas de services de soins satisfaisants », ajoute-t-il.

Face à ces difficultés, le soutien apporté par la famille est selon le Secrétaire général plus important que jamais. « Il faut faire plus de place dans les politiques à la solidarité entre les générations et financer davantage les programmes et les initiatives dans ce domaine. De fait, lorsque les personnes âgées touchent des pensions de retraite décentes et reçoivent des soins à la personne, toute la famille y gagne », affirme M. Ban.

« Les programmes de solidarité intergénérationnelle qui encouragent le bénévolat parmi les jeunes et les plus âgés bénéficient à toutes les générations. Les liens créés entre des gens de tous âges contribuent à revitaliser l’ensemble de la société », souligne le patron de l’ONU.

Les initiatives de solidarité intergénérationnelle contribuent aussi à réaliser les objectifs prioritaires de développement à l’échelle mondiale, à lutter contre les inégalités et l’exclusion, à raviver l’esprit civique et même à améliorer les infrastructures publiques, dans le cadre de projets locaux.

« En cette Journée internationale des familles, je demande aux États, à la société civile, aux familles et aux individus de participer aux initiatives qui contribuent à rassembler toutes les générations autour d’un objectif commun, celui d’un monde plus sain pour tous », conclut le Secrétaire général.

Source: Centre d’actualités de l’ONU

Bookmark and Share