L’Année internationale de la jeunesse approche

Photo d'un groupe d'enfants

Dans le monde entier, les pays et les organisations de jeunesse commencent les préparatifs de l’Année internationale de la jeunesse, dont la célébration aura bientôt lieu.

L’Assemblée générale a proclamé récemment que l’Année Anglais se célébrera du 12 août 2010 au 11 août 2011.

Le thème de cette manifestation est « Dialogue et compréhension mutuelle »; l’objectif poursuivi est « d’encourager la communication entre les générations et de promouvoir les idéaux de paix, de liberté, de progrès, de solidarité et d’attachement aux objectifs de progrès et de développement, y compris les Objectifs du Millénaire pour le développement ».

Mme Nicola Shepherd, du Programme des Nations Unies pour la jeunesse à la Division des politiques sociales et du développement social du DAES, a déclaré que les activités prévues pendant l’année offraient aux jeunes l’occasion de « militer en faveur d’un investissement largement justifié dans la jeunesse et de créer des réseaux entre les organisations de jeunesse du monde entier ».

« Nous encourageons les jeunes, à tous les niveaux, à profiter de cette occasion pour organiser des événements et pour faire entendre leur voix », a précisé Mme Shepherd.

« Les gouvernements, la société civile, dont les organisations dirigées par des jeunes font partie intégrante, ainsi que les jeunes agissant à titre individuel peuvent s’inspirer du thème de cette Année pour œuvrer en faveur de l’intensification d’un dialogue interculturel et intergénérationnel », a-t-elle affirmé.

Mme Shepherd a signalé que l’année 2010 marque le 15e anniversaire de l’adoption du Programme d’action mondial pour la jeunesse (PAMJ).

« [L’adoption du PAMJ a été] une décision historique qui a mis en place un cadre politique et des directives pratiques en vue du lancement d’initiatives nationales et de mesures internationales de soutien visant à améliorer la situation des jeunes, en plus d’avoir délimité 15 secteurs prioritaires pour le développement de la jeunesse, allant de l’emploi à la mondialisation, en passant par la lutte contre le VIH/SIDA et la participation des jeunes à la prise des décisions ».

« Nous espérons que l’Année internationale de la jeunesse va revitaliser l’engagement international pris en faveur du PAMJ et encourager les gouvernements à créer des politiques nationales de la jeunesse là où elles n’existent pas encore, ou à mettre ces politiques en œuvre là où elles existent déjà ».

Plusieurs manifestations internationales consacrées à la jeunesse ont déjà été prévues, parmi lesquelles le 5e Congrès mondial sur la jeunesse et le développement, qui aura lieu en Turquie, les tout premiers Jeux olympiques de la jeunesse, qui se tiendront à Singapour, et la Conférence mondiale de la jeunesse, qui se déroulera à Mexico.

Bookmark and Share