Intégrer les jeunes souffrant de maladies mentales

youth_mental_conditions

Avec plus d’un milliard de personnes, la génération des jeunes d’aujourd’hui est la plus grande que le monde ait jamais connu. Pour certains d’entre eux, les conditions de santé mentale sont les principales causes de problèmes d’adaptation, ce qui affecte leur intégration dans la société et leur employabilité. Un nouveau rapport vient d’être publié par la Division du DAES pour la politique sociale et le développement (DSPD) pour faire la lumière et sensibiliser sur cette question.

Bien que les jeunes sont généralement considérés comme une tranche d’âge en bonne santé, 20 pour cent expérimentent certaines formes de santé mentale, y compris les troubles du comportement, ce qui est supposé contribuer considérablement à une invalidité et à la perte de productivité tout au long de leur vie.
Pour résoudre ce problème, un nouveau rapport intitulé «L’intégration sociale des jeunes souffrant de maladies mentales » vient d’être publié par la DSPD sur la base d’un document de travail préparé par un groupe de professeurs de l’Université de Virginie et de l’école de santé publique « John Hopkins Bloomberg School of Public Health » .

Le principal objectif du rapport est de faire usage de la recherche sur ce sujet afin de sensibiliser et d’engager un dialogue global sur la façon d’aborder les questions de santé mentale chez les jeunes. Il existe souvent beaucoup de stigmatisation sociale autour de ces maladies, et il est à espérer que ce document permettra d’entamer un dialogue pour discuter et réfléchir à la meilleure façon d’aborder ces questions de manière plus ouverte. Le but ultime est de s ‘assurer que les jeunes sont pleinement intégrées dans la société.

Pour accéder au rapport complet: http://www.un.org/esa/socdev/documents/youth/youth-mental-health.pdf

Bookmark and Share