Les personnes handicapées doivent prendre part au développement et en bénéficier en retour, affirme l’ONU

Les Nations Unies ont appelé mardi la communauté internationale à redoubler d’efforts pour veiller à ce que les personnes handicapées, qui sont plus d’un milliard dans le monde, puissent elles aussi bénéficier du développement et jouer leur rôle à part entière au sein de la société.

« Nous devons éliminer tous les facteurs qui font obstacle à l’intégration et à la participation des personnes handicapées dans la société, notamment en modifiant les comportements qui alimentent les préjugés et institutionnalisent la discrimination », affirme le Secrétaire général Ban Ki-moon dans son message à l’occasion de la Journée, observée chaque année le 3 décembre.

« Nous devons redoubler d’efforts pour faire en sorte que l’infrastructure et les services favorisent un développement équitable et durable, qui ne laisse personne de côté », poursuit-il.

Environ 15 % de la population mondiale vit avec une forme ou une autre de handicap et ces individus se heurte à une multitude d’obstacles physiques, sociaux et économiques, ainsi qu’à des préjugés qui compromettent leur intégration. Le nombre de personnes handicapées est également disproportionné parmi les populations plus pauvres et sont privées d’un accès équitable aux ressources de base que sont l’éducation, l’emploi, les soins de santé ou encore l’aide juridique.

Lors de la première réunion de haut niveau sur la question du handicap et du développement, qui a eu lieu en septembre dernier, les États membres ont adopté un document final par lequel ils se sont engagés à promouvoir des initiatives de développement prenant en compte les besoins spécifiques des personnes handicapées.

Le thème de cette année – Briser les barrières, ouvrir les portes : pour une société inclusive et un développement pour tous – a pour but de maintenir cet élan et s’avère particulièrement important alors que les États membres réfléchissent aux priorités de l’agenda de développement qui doit prendre le relais des Objectifs du Millénaires pour le développement (OMD) à partir de 2015.

«Nous devons faire en sorte de briser les barrières et de créer des opportunités pour que tous les êtres humains puissent profiter de la vie au maximum », a ajouté de son côté le Président de l’Assemblée générale, John Ashe, dans son propre message.

Se félicitant des engagements pris lors de la réunion de haut niveau, M. Ashe a déclaré que le monde devait maintenant réaliser l’objectif d’une société inclusive dans laquelle les droits de chacun sont protégés et les opportunités à portée à tous.

Pour marquer la Journée, de hauts fonctionnaires des Nations Unies, des responsables gouvernementaux et des représentants de la société civile adresseront leurs « messages d’inclusion » lors d’une cérémonie qui se déroulera aujourd’hui au Siège des Nations Unies à New York. Outre deux tables rondes thématiques, la pièce « Breaking through Barriers » sera jouée par le théâtre de Broadway.

Un documentaire intitulé « L’or : tu peux faire plus que ce que tu penses » sera également projeté au Siège. Ce film raconte le parcours de trois athlètes en provenance d’Australie, d’Allemagne et du Kenya, lors des Jeux paralympiques de Londres de 2012. Enfin, une exposition d’œuvres d’art de personnes handicapées sera dévoilée dans la Salle des pas perdus.

Enfin, le mercredi 4 décembre, l’ONU inaugurera, toujours à son Siège new-yorkais, un Pôle d’accès, dans le cadre de ses efforts pour assurer la pleine participation des personnes handicapées aux travaux de l’Organisation.

Financé grâce à des contributions de la République de Corée, ce Pôle proposera un accès aux documents adapté pour les non-voyants et les personnes souffrant de troubles auditifs, et mettra à disposition des stations pour recharger les fauteuils roulants électriques.

Le Secrétaire général estime que ce Pôle permettra aux personnes souffrant d’un handicap de prendre part aux processus intergouvernementaux et de renforcer la mise en œuvre Convention des Nations Unies sur les droits des personnes handicapées, qui est entrée en vigueur en 2008.

Au mois d’octobre 2013, 158 pays avaient ratifié cet instrument juridiquement contraignant.

Source: Centre d’actualités de l’ONU

Bookmark and Share