S’engager activement pour l’avenir de la jeunesse

Young-People-at-Unprecedented-Security-Council-Event-UN-Photo-Paulo-Filgueiras

Les jeunes ont d’importantes perspectives et opinions qui sont souvent méconnues. La participation active les rend productifs et est susceptible de jouer un rôle vital dans leur développement personnel. Pour accroitre leur contribution, il faut une compréhension  améliorée et plus collective des implications de la participation des jeunes, et de la manière dont cette participation peut être réalisée pour les enfants et les adolescents.

Le Programme des Nations Unies pour la Jeunesse et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) ont tenu une séance d’information sur la Participation des Jeunes à la Maison de l’UNICEF à New York le 12 Avril, ceci dans le cadre de l’Année Internationale de la Jeunesse. La session s’est ouverte par une vidéo intitulée : « Les Jeunes en Action: Un Film sur la Participation des Jeunes », suivie par une table-ronde avec les jeunes, la société civile et les experts de l’ONU.

Ravi Karkara, Spécialiste de la Participation de l’Enfant et de l’Adolescent à l’UNICEF, a expliqué l’importance de la participation des jeunes pour le changement social, la croissance économique et les questions liées à l’innovation technologique. Il a souligné la nécessité de tenir compte de la contribution des jeunes dans la détermination des méthodes d’apprentissage les plus efficaces, en disant : « Les problèmes de la jeunesse ne sauront devenir prioritaires sans la participation des jeunes. »

Les membres de l’association « Child Friendly Communities East Harlem », en collaboration avec le Groupe de Recherche sur l’Environnement de l’Enfant, l’association CTM DREAMS et le Centre Isaacs, ont pris l’initiative de s’assurer que les droits des jeunes sont respectés. Ces organisations utilisent une approche ascendante pour évaluer les niveaux de communication et mettent en œuvre des actions dans les communautés.

La jeunesse proactive (de 15 à 18 ans) de l’agence « Stanley M. Isaacs Neighborhood Center» a mené une enquête auprès des jeunes de Harlem sur la mesure dans laquelle ils estiment que leurs opinions sont prises en compte. Les résultats ont été présentés sous la forme d’une scène interactive insistant sur le manque de reconnaissance de l’opinion des adolescents.

Prateek Awasthi, Analyste du Programme de l’Adolescent et de la Jeunesse du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), a expliqué l’importance de la coordination dans la conception des programmes, en disant : « Ce ne sont pas les jeunes qui ont besoin d’apprendre pour travailler avec les adultes, mais plutôt les adultes qui ont besoin d’apprendre pour travailler avec les jeunes. » La prise en compte de ces idées pourrait reformer et améliorer la conception des programmes afin de la rendre plus pratique et plus efficace.

Pour accroitre la motivation et augmenter l’engagement, il devrait y avoir plus de dialogue et d’opportunités d’apprentissage. Ce que les jeunes veulent, c’est un moyen de le faire; « donnez-nous juste une opportunité et nous allons la saisir.»

Bookmark and Share