Au service du bien-être des générations futures

Secrétaire général adjoint du Département, M. Wu Hongbo

DESA News a eu un entretien exclusif avec le nouveau Secrétaire général adjoint du Département, M. Wu Hongbo, qui a pris ses fonctions le 1er août, apportant plus de 30 années d’expérience à haut niveau dans les relations internationales et la diplomatie.  Avant de rejoindre  DAES, M. Wu était l’Ambassadeur de Chine en Allemagne.

Diplomate chevronné, doté d’une vaste expérience, M. Wu va guider le travail normatif, d’analyse et de développement des capacités, en particulier dans le cadre du programme de développement post 2015 et de la thématique du développement durable, qui est au cœur de sa démarche.

Partage des premières impressions
Avec énergie et enthousiasme, M. Wu a parlé de ses premières semaines au DAES, consacrées à la rencontre  de son personnel et à l’étude des nombreux sujets dont traite le Département. « Nous avons plus de 500 employés, qui sont tous très impliqués, talentueux, intelligents et ils travaillent dur. Ils ont une expérience et un savoir riches ; je suis très impressionné par la qualité du personnel, » a-t-il dit. M. Wu a aussi salué l’ambiance qui règne dans le Département, caractérisée par « la coordination, la coopération et l’harmonie ». 

Sur les responsabilités et mandats du DAES, M. Wu a noté que « le Département couvre un périmètre très large. Je pense que presque toutes les composantes du développement social et économique relèvent intégralement ou partiellement du champ de compétence de ce Département, » a-t-il dit. « Nous sommes confrontés à de nombreux défis.  Ensemble, au sein de DAES, nous pouvons faire la différence. » 

Vision et domaines prioritaires pour DAES
Au sujet du document final de Rio+20, qu’il connaît bien, M. Wu a dit : « Une chose est claire. E n tant que communauté internationale, nous sommes à un tournant de notre développement social et économique ». Il a souligné l’importance de poursuivre dans la voie des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), mais dans le même temps, il a pointé du doigt l’émergence de nouveaux défis. « Ces dernières années, nous avons du faire face à des problèmes aussi nouveaux que nombreux, parmi lesquels la pénurie d’énergie, la crise alimentaire, la pénurie d’eau propre et d’eau potable, qui ramènent tous à la question fondamentale : progressons-nous dans la voie du développement durable ou non ? » 

M. Wu a souligné que le développement durable — avec ses trois dimensions interdépendantes que sont le développement économique, le développement social, et la protection de l’environnement — est au premier rang des priorités du  Département. « C’est aussi la priorité du Secrétaire Général et de l’Organisation, » a-t-il ajouté. 

En ce qui concerne les tâches spécifiques du Département, M. Wu en a présenté les trois volets constitutifs: analyse, travail normatif et développement des capacités. « Dans ces trois domaines, nous avons une expérience riche et solide, et nous disposons d’un vivier de compétences. » 

M. Wu a souligné l’importance de la qualité des analyses et des rapports réalisés par le Département, qui présentent aux «Etats Membres des recommandations sur les politiques à mener en matière de développement durable ». En ce qui concerne le travail normatif du DAES, M. Wu a expliqué qu’il « s’agit du débat sur la gouvernance économique mondiale, sur les mutations contemporaines, sur de nombreux enjeux majeurs. » Il a souligné que le travail normatif est un point fort du Département, et a mis en exergue l’importance du développement des capacités, alliant formulation des politiques publiques et capacités d’exécution au niveau des pays. 

Maintenir la dynamique au-delà de 2015
Le DAES s’est engagé à promouvoir et à appuyer la définition d’un programme de développement post 2015 solide et ambitieux. Il a établi un groupe de travail au sein du Département et pilote également, en collaboration avec le PNUD, le Groupe de Travail du Système des Nations Unies sur le programme de développement post-2015, mis en place par le Secrétaire-Général. DESA News a demandé à M. Wu comment, d’après lui, la communauté mondiale pouvait maintenir la dynamique au-delà de l’échéance des OMD.

« Il s’agit certainement d’une question complexe.  Je pense que la prise de conscience de l’importance du développement durable, au delà de 2015 est réelle» a dit M. Wu. Cependant, il a aussi expliqué que lors de ses entretiens avec des Premiers Ministres ou d’autres parties prenantes, la question de la mise en œuvre du document final de Rio+20 était souvent soulevée. « Je pense que de nombreux Représentants Permanents des pays en développement, et des pays vulnérables en particulier, ont souligné que les efforts ne devraient pas être relâchés, et que nous devrions faire preuve de détermination afin d’atteindre dans toute la mesure du possible les OMD. »

M. Wu a aussi noté qu’il est quelquefois interrogé  sur les Objectifs de développement durable (ODD) et que les délégués  sont demandeur d’informations sur la voie à suivre. « Les ODD seront au cœur du programme de développement de l’ONU après 2015 », a-t-il dit.

M. Wu a souligné l’importance d’informer les Etats Membres en temps et en heure en leur fournissant les données et informations dont ils ont besoin. DAES et les autres agences impliquées dans le développement ont un rôle crucial à jouer a cet égard.

« Si vous voulez garder la dynamique du développement durable chez les Etats Membres et au sein de la communauté internationale, il faut une coordination efficace entre acteurs onusiens» a-t-il dit. Dans ce contexte, M. Wu s’est dit satisfait qu’il existe déjà un Groupe de Travail au niveau du système de l’ONU, ainsi qu’un groupe de travail propre au Département, sur le programme de développement post 2015.

« Je crois que la dynamique du développement durable est bien là. Nous allons faire de notre mieux pour faire avancer ce programme et ce processus, » a déclaré M. Wu.

M. Wu a exprimé sa confiance en la capacité de la communauté mondiale à garder cet élan au-delà du calendrier actuel des OMD. « Si nous faisons bien notre travail, je pense que nous réussirons, » a-t-il dit, en ajoutant : « Je pense que tous mes collègues de DAES partagent le vœu que ce que nous faisons aujourd’hui contribue au bien-être et au bonheur des générations futures. »

Pour plus d’informations:

Pour l’entretien complet avec  M. Wu Hongbo, Secrétaire général adjoint pour les Affaires Economiques et Sociales (en anglais)

Biographie de M. Wu Hongbo, Secrétaire général adjoint pour les Affaires Economiques et Sociales

Bookmark and Share