Fardeau des pays riches et pauvres, la dette menace l’agenda de développement de l’ONU

Le Siège du FMI à Washington. Photo: FMI/Henrik Gschwindt de Gyor

La dette, qui n’est plus exclusivement le fardeau des pays pauvres, pèse lourdement sur les programmes de développement et plus généralement sur l’économie mondiale, ont prévenu mardi de hauts fonctionnaires des Nations Unies lors d’une réunion spéciale consacrée aux mécanismes de restructuration de la dette souveraine et de son règlement.

Bookmark and Share