Education: atteindre tous les enfants

Education-for-All-A-Fundamental-Right-UN-Photo-Milton-Grant1

 «Le cadre des OMD est utile, mais risque de favoriser une stratégie axée sur la quantité – plutôt que la qualité», a déclaré le professeur Sakiko Fukuda-Parr, au nom du Comité des Politiques de Développement (CDP) à l’ouverture de la Réunion Mondiale Préparatoire pour la Conférence Ministérielle Annuelle 2011 du Conseil Économique et Social.

L’éducation est un outil puissant pour réduire les inégalités. Cependant, elle peut aussi avoir des effets contraires, lorsque l’accès et la qualité de l’éducation sont inégaux.

M. Jan Grauls, Vice-Président du Conseil Économique et Social (ECOSOC), présentant le rapport sur la Réunion Préparatoire Régionale pour l’Afrique organisée par le Département des Affaires Economiques et Sociales (DESA), a souligné le manque d’équité dans la prestation de services éducatifs et la faible qualité de l’éducation, en particulier dans les pays d’Afrique sub-saharienne.

Il a exhorté à aborder l’éducation «comme un droit humain» et de se concentrer sur les zones exclues. La répartition inégale des ressources limitées d’éducation a également été abordée. L’enseignement obligatoire en milieu rural demeure un point faible.

Faisant un rapport sur le débat virtuel sur «Education: Combler le fossé», M. Nicolas Alipui, Directeur des Programmes à l’UNICEF, a souligné la nécessité d’assurer la responsabilité des écoles aux niveaux locaux, parce que la plupart des écoles sont contrôlées au niveau local ou communautaire. Il a en outre demandé instamment que les lacunes dans les connaissances soient traitées par des stratégies novatrices d’éducation et par l’utilisation de la technologie.

M. Sha Zukang, Secrétaire-Général Adjoint aux Affaires Economiques et Sociales, a déclaré dans son allocution de clôture: «Pour que les dépenses d’éducation soient efficaces, un large soutien est nécessaire d’abord pour augmenter les recettes, et ensuite pour déterminer les priorités de dépenses.» Il a continué : «bien qu’il soit important d’écouter les gouvernements, nous avons également besoin d’entendre la voix des enseignants et des étudiants.»

La réunion préparatoire s’est tenue sous le thème : «Atteindre les objectifs et les engagements convenus au niveau international en matière d’éducation».

Bookmark and Share