L’e-gouvernement contribue à accroître l’efficacité des pays

L’e-gouvernement contribue à accroître l’efficacité des pays

La nécessité de développer le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour être en mesure d’atteindre les OMD d’ici à 2015 est soulignée partout dans le monde. Les TIC peuvent aider à réformer le gouvernement de manière à ce que les arrangements institutionnels existants puissent être restructurés et de nouveaux plans innovateurs puissent prospérer, ouvrant la voie à un gouvernement collaboratif, efficace, inclusif, transparent et responsable, essentiel pour le développement durable.

En tant que centre mondial pour l’innovation dans la gouvernance publique, la Division du DAES pour l’Administration Publique et la Gestion du Développement (DPADM) favorise le partage des connaissances sur les approches et les pratiques novatrices en matière de gestion publique, en particulier dans le domaine de l’e-gouvernement.

Tous les deux ans, la DPADM publie l’Enquête E-Gouvernement 2012 de l’ONU, fournissant un outil qui permet aux décideurs d’identifier leurs points forts et les défis. L’enquête évalue l’état de préparation à l’e-gouvernement des 193 États membres de l’ONU selon un indice quantitatif composite de préparation électronique, basé sur l’évaluation du Web, l’infrastructure des télécommunications, et la dotation en ressources humaines.

Sur la base des conclusions de l’Enquête E-Gouvernement 2012 de l’ONU, la Tanzanie se classe 139e sur les 193 États membres dans le développement de l’e-gouvernement et est l’un des leaders des cinq premiers pays en Afrique de l’Est.

« Nous devons changer pour avoir une place dans le monde à croissance rapide de l’information et de la technologie. L’e-gouvernement est une étape importante dans nos stratégies de développement », a déclaré le président Ali Mohamed Shein, dans son discours pour lancer un centre d’e-gouvernement à Mazizini, municipalité de Zanzibar, en Tanzanie.

Le président Shein a dit que le programme d’e-gouvernement est destiné à améliorer les communications, la croissance économique, la création d’emplois et la qualité de vie. Il a dit au rassemblement comprenant des habitants de Zanzibar et des délégués de l’ambassade de Chine dans le pays que l’e-gouvernement vise à accroître l’efficacité au sein du gouvernement grâce à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

Le président Shein a remercié ZTE de Chine, Helios-Tech d’Israël, Microsoft des États-Unis, et les entreprises locales Salem Construction Limited et Kemmisy Investment Limited pour soutenir le programme, ce qui comprend l’installation du câble à fibre optique, la construction de centres, et l’établissement de connexions.

M. Mohammed Ame, chef de l’équipe de facilitation du projet d’e-gouvernement, a déclaré que le plan pour le projet e-gouvernement a commencé en 2006, mais que le travail sur le terrain a duré seulement un an.

« Nous devons célébrer le succès. Le projet est important dans de nombreux aspects, y compris l’amélioration des communications Internet et téléphoniques », a-t-il dit. « Le câble à fibre optique va nous permettre d’accéder facilement à l’e-santé, l’e-éducation, l’e-tourisme et à d’autres programmes», a-t-il ajouté.

Bookmark and Share