Transformer l’administration publique pour le développement durable

La 13e session du Comité d’experts de l’administration publique (CEAP) des Nations Unies se tient au siège des Nations Unies à New York du 7 au 11 Avril. Les vingt-quatre membres du CEAP nouvellement nommés tiendront des discussions sur le thème de la transformation de l’administration publique pour le développement durable.

La bonne gouvernance, soutenue par le bon fonctionnement de l’administration publique, est la pierre angulaire du développement durable présent et futur. Lors de la 12ème session du CEAP l’année dernière, le Sous-Secrétaire général du DESA, M. Wu Hongbo a souligné le rôle crucial de l’administration publique dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), et le programme de développement de l’après 2015, en reconnaissant “la tâche importante de l’administration publique, qui est vitale pour le développement durable. “

Considérant l’importance de l’administration publique dans la création d’un environnement favorable pour stimuler la croissance économique, la cohésion sociale et la protection de l’environnement – les trois piliers du développement durable que les OMD incarnent, réinventer et réformer l’administration publique est une manière positive et utile de progresser.

Créé par le Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) dans sa résolution 2001/45, le CEAP est chargé de soutenir le travail de l’ECOSOC concernant la promotion et le développement de l’administration publique et la gouvernance entre les États membres. Depuis sa conversion en comité à part entière à partir d’un groupe, le CEAP se réunit chaque année pour délibérer sur les questions actuelles et émergentes de l’administration publique liées à la mise en œuvre des objectifs de développement adoptés au niveau international, parmi lesquels les OMD.

La 13e session verra se dérouler la première réunion des 24 membres de la commission nommée par l’ECOSOC pour la période 2014-2017, après leur nomination par le Secrétaire général comme indiqué dans la résolution E/2013/9/Add.13 de l’ECOSOC. Des discussions se tiendront sur les sous-thèmes: a) renforcer les capacités nationales et locales pour la gestion du développement durable; b) promouvoir le leadership, l’innovation et la gestion des risques; et (c) dynamiser le professionnalisme et le moral de la fonction publique.

Pour enrichir le débat, la Division de l’administration publique et la gestion du développement (DAPGD) du DAES de l’ONU a invité des observateurs du CEAP à envoyer leur contribution sur le thème principal de la réunion qui sera téléchargé en ligne et mis à la disposition du public. Les données seront compilées et mises à la disposition du Comité pour examen lors de sa délibération.

Bookmark and Share