ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Agir sur les changements climatiques : portail du système des Nations Unies

Haut de page

Les négociations

Salle de conférence

Objectif — L'objectif final des négociations sur le climat est de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre dans l'atmosphère à un niveau excluant toute perturbation anthropique dangereuse du régime climatique. 195 Etats et parties prenantes participent aux négociations dans le contexte de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CNUCC).

Progrès — La Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Durban, Afrique du Sud la plus récente s'est achevée le 11 Décembre, entraînant une percée dans les réponses de la communauté internationale face au changement climatique. Voir le journal de Dan Shepard sur la conférence EN.

Plus d'informations sur la convention cadre et le protocole de Kyoto et sur le nouveau pacte mondial sur les changements climatiques.

Points de repère — En 1992, les pays ont signé un traité international, la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CNUCC), afin d'envisager collectivement ce qu'ils pourraient faire pour limiter les hausses moyennes de température à l'échelle mondiale et les changements climatiques qui en résultent, et pour faire face à leurs conséquences inévitables.

Assemblée générale

En 1995, des négociations ont été entamées pour renforcer la réponse mondiale aux changements climatiques, avec pour résultat l'adoption du Protocole de Kyoto en 1997. Le Protocole de Kyoto contraint juridiquement les pays développés signataires à adopter des objectifs de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre. La première période d'engagement au titre du Protocole a commencé en 2008 et se terminera en 2012. Pour obtenir davantage d'informations sur le Protocole de Kyoto, cliquez ici.

En décembre 2007 lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de Bali, en Indonésie, 187 pays sont convenus de poursuivre les négociations, avec comme objectif de redoubler d'efforts à l'échelle internationale pour faire face au problème du réchauffement de la planète. Le Plan d'action de Bali EN qui en est résulté aborde les quatre principaux fondements du renforcement de la réponse mondiale aux changements climatiques: l'atténuation, l'adaptation, les transferts de technologie et le financement.

En décembre 2009, 114 pays ont conclu l'Accord de Copenhague PDF, qui proclame l'importance de la réduction des émissions, tant dans les pays en développement que dans les pays développés, et la nécessité de mettre sur pied des mécanismes de financement pour soutenir les efforts d'atténuation dans les pays en développement.

La Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de Cancún, au Mexique, a abouti le 11 décembre 2010 à l'adoption d'un ensemble équilibré de décisions permettant de placer plus solidement les gouvernements sur une trajectoire de croissance à émissions réduites, et comprenant un soutien à une action renforcée contre les changements climatiques dans le monde en développement.

L'adoption de cet ensemble, appelé les "Accords de Cancún", a été accueillie par de multiples applaudissements et ovations par les participants, lors de la session plénière de clôture. Davantage d'informations sur les Accords de Cancún EN.

En 2011, la Conférence de l'ONU sur le climat à Durban, Afrique du Sud, produit la plate-forme de Durban EN.

Partenaires des Nations Unies sur les changements climatiques