ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Agir sur les changements climatiques : portail du système des Nations Unies

Haut de page

Exemples d'adaptation

Homme de Mongolie

Adaptation à des températures plus chaudes — On peut citer comme exemples d'adaptation le drainage partiel du lac glaciaire de Tsho Rolpa au Népal, les changements stratégiques dans les modes de subsistance des Inuit en réponse au dégel du pergélisol  à Nuvanu (Canada) et la fabrication de plus en plus fréquente de neige artificielle dans les stations de ski européennes, australiennes et nord-américaines.

Gestion des zones côtières — En prévision  des futurs changements de climat, les planificateurs tiennent compte de la montée du niveau de la mer pour la construction d'infrastructures comme le Pont de la Confédération au Canada ou pour la gestion des zones côtières au Etats-Unis et aux Pays-Bas.

Renforcement de la gestion des catastrophes — La régression des glaciers et les crues des lacs glaciaires sont des problèmes majeurs liés au changement climatique. Au Bhoutan, un projet du FEM mis en place par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) améliore les capacités d'adaptation dans les vallées de Punakha-Wangdi et de Chamkar : renforcement de la gestion des catastrophes, baisse du niveau du lac Thortomi et installation d'un système d'alerte précoce.

Régularisation du débit des eaux de montagne — En Colombie, le projet national intégré d'adaptation promeut les mesures d'adaptation dans le massif de Las Hermosas (Cordillère centrale des Andes), notamment en régularisant le débit des eaux pour la production d'énergie hydraulique et le maintien des services environnementaux dans cet important écosystème montagneux.

Vue aérienne d'îlots

Renforcement des capacités gouvernementales — Kiribati  est l'une des nations les plus vulnérables au monde, car elle occupe 33 atolls de faible altitude au centre et à l'ouest de la région Pacifique. Un programme d'adaptation fournit aux communautés vulnérables les informations et les moyens dont elles ont besoin pour améliorer leurs capacités d'adaptation, y compris la gestion, la conservation, la restauration et l'exploitation durable de la biodiversité, la protection et la gestion des mangroves et des récifs coralliens et le renforcement des capacités gouvernementales pour qu'elles intègrent pleinement l'adaptation dans la planification économique.

Projet d'évaluation des risques — Au Mozambique, un projet du FEM intègre le climat dans les pratiques de gestion durable des terres afin de réduire l'impact des manifestations météorologiques extrêmes sur les populations et les écosystèmes.

Partenaires des Nations Unies sur les changements climatiques