Comité des commissaires aux comptes
des Nations Unies

Le Comité des commissaires aux comptes de l’Organisation des Nations Unies a été créé en 1946 avec l’approbation de l’Assemblée générale des Nations Unies. Pendant plus de 60 ans, les chefs des institutions supérieures de contrôle des finances publiques des États Membres de l’Organisation ont assuré des services d’audit indépendants, professionnels et de qualité en vue du développement sain et rationnel de l’Organisation, et établi ainsi le professionnalisme et la réputation du Comité des commissaires aux comptes.

Amyas Morse

L’Organisation met en œuvre actuellement une série de réformes de gestion aussi profondes qu’ambitieuses qui ont pour but de renforcer l’application du principe de responsabilité et les fonctions de contrôle, de mettre en place un dispositif de gouvernance efficace et transparent, de privilégier la budgétisation et la gestion axées sur les résultats, de réformer le système de gestion des ressources humaines, de mettre en application les Normes comptables internationales pour le secteur public (normes IPSAS), et de restructurer de fond en comble le dispositif régissant la passation des marchés, pour ne donner que quelques exemples.

Pour satisfaire aux exigences qui découlent des réformes mises en train par l’Organisation et régler plus efficacement les problèmes qui se posent, le Comité des commissaires aux comptes doit ne pas se laisser dépasser et mettre pleinement à profit l’expérience et les atouts de chacun de ses membres. Les deux autres membres actuels du Comité (M. Liu Jiayi, le Vérificateur général de la Chine et M. Ludovick Utouh, Contrôleur et Vérificateur général des comptes de la République-Unie de Tanzanie) et moi-même allons collaborer étroitement pour formuler des opinions d’audit indépendantes et professionnelles dans nos rapports sur la gestion budgétaire et financière de l’Organisation et de ses fonds et programmes, en ce qui concerne en particulier les grandes réformes susvisées. Nous allons également formuler des recommandations constructives à nos clients, suivre de près l’état de la mise en œuvre des recommandations émises lors des précédents exercices et répondre aux préoccupations soulevées par les États Membres, l’Assemblée générale, le Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires et les autres parties intéressées. Nous continuerons à contribuer par tous nos efforts au bon déroulement des réformes et à la réalisation par l’Organisation des objectifs du Millénaire pour le développement, en signalant les problèmes systémiques et les insuffisances des fonctions de contrôle et de gestion, en rappelant l’importance d’évaluer les risques, et en exerçant sous tous ses aspects la « fonction d’immunisation » qui doit être celle de la vérification des comptes.

Nous invitons tous ceux qui s’intéressent aux travaux du Comité des commissaires aux comptes à consulter notre site Web. Ils pourront y lire nos rapports et prendre connaissance de nos activités. Nous savons pouvoir compter sur votre appui pour promouvoir la réforme, la transparence et la responsabilité de l’Organisation.

Amyas Morse
Contrôleur et Vérificateur général des comptes du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord
Président du Comité des commissaires aux comptes

Section du site Internet de l'ONU, Département de l'information © ONU