Les Communautés économiques régionales (CER) de l’Union africaine

L'Union africaine est composée notamment de huit organes sous-régionaux — les Communautés économiques régionales (CER) — piliers de la Communauté économique africaine créée en 1991 par le Traité d'Abuja dans le but de fournir au continent un cadre général pour son intégration économique. Ces CER sont :

Les CER : piliers de l'Union africaine

Piliers de l'intégration économique en Afrique, les CER sont également des acteurs clés qui travaillent avec l'Union africaine pour garantir la paix et la stabilité dans leurs régions respectives. Elles jouent un rôle central dans divers programmes porteurs de transformation sur le continent, dont le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) adopté en 2001, l'Agenda 2063 de l'Union africaine voté en janvier 2015 lors de la 24ème session ordinaire de la Conférence de l'Union africaine et le premier Plan décennal de mise en œuvre approuvé en juin 2015 à l'occasion de la 25ème session ordinaire de la Conférence de l'Union africaine.

Outre leurs actions en faveur de la paix et de la sécurité, les CER sont confrontées à l'immense défi d'améliorer les conditions de vie des africains et pour y parvenir ils doivent mettre en œuvre des politiques qui favorisent  le progrès et le développement du continent tout en favorisant la croissance économique et le développement social. Pour y parvenir, ils travaillent en étroite collaboration avec les gouvernements, les acteurs clés de la société civile et la Commission de l'Union africaine.

Le rôle des CER sera crucial, en particulier à l'échelon régional, pour assurer l'application efficace, le financement, le suivi ainsi que l'évaluation de l'Agenda 2063 et de ses programmes-phares. Afin de concrétiser la vision panafricaine d'« une Afrique intégrée, prospère et en paix, dirigée par ses propres citoyens et représentant une force dynamique sur la scène internationale », ce plan de transformations structurelles et de développement sur 50 ans, permet à l'Union africaine de relancer et de renforcer la coopération avec les CER.

Coopération soutenue entre le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique et les CER

Dans l'exécution de son mandat, le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique (OSAA) poursuit sa collaboration multidimensionnelle avec ses principaux partenaires — les CER africaines — à la fois sur le terrain et au Siège des Nations Unies à New York.

Réunions d'information annuelles

Avec la coopération du Bureau de l'Observateur permanent de l'Union africaine auprès de l'Organisation des Nations Unies, le Bureau du Conseiller spécial organise chaque année depuis 2010 la Semaine de l'Afrique qui se tient en octobre à New York et qui consiste notamment en une série de séances d'information avec et pour les CER africaines à l'intention des États Membres de l'ONU.

Ces réunions, inaugurées en 2011, constituent une plate-forme qui favorise la participation et le dialogue direct entre les CER, la communauté internationale et le système des Nations Unies en particulier. Elles ont été mises en place lorsque l'on a constaté que les  communautés économiques régionales ne disposaient d'aucune tribune au siège de l'ONU leur permettant de présenter régulièrement leurs activités, alors qu'elles participaient de plus en plus aux activités des Nations Unies et de l'Union africaine dans les domaines de la paix, de la sécurité, du développement socio-économique et de l'intégration régionale. Or, les organismes internationaux n'avaient pas toujours pleinement connaissance des contributions considérables et déterminantes des CER à l'objectif commun de maintien de la paix et de sécurité dans le monde et de la mise en place d'une coopération internationale afin de remédier aux problèmes économiques, sociaux, culturels et humanitaires à l'échelle mondiale.

Champ d'application

Au cours de ces quatre dernières années, ces séances d'information ont porté sur des sujets divers, tels que la capacité des pays africains et de leurs institutions régionales et sous-régionales à mitiger et réagir aux catastrophes et crises humanitaires. L'édition 2014 a mis en lumière le rôle des CER dans la consolidation de la paix, de la sécurité, de la gouvernance et du développement dans le cadre de l'Agenda 2063, le programme de l'Union africaine pour une transformation structurelle du continent africain pour les 50 prochaines années.

Les CER présentent également entre autres :

  • leurs réalisations et progrès récents dans leurs régions respectives,
  • les moyens de renforcer leur rôle dans la formulation, la mise en œuvre et le suivi de l'Agenda 2063 de l'Union africaine et du NEPAD.

Réunions de coordination

Le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique est aussi chargé d'organiser des réunions de coordination de haut niveau avec des responsables des CER en marge des sommets de l'Union africaine. Y participent les directeurs généraux des communautés économiques régionales et quelques-uns de leurs hauts responsables respectifs, à savoir les administrateurs et les directeurs.

Les CER et les représentants de l'ONU soulèvent également des questions prioritaires et transversales; ils échangent leurs vues sur les moyens de renforcer leur engagement respectif et leur coopération avec les Nations Unies et la communauté internationale.

Impact de l'engagement pris avec les CER

Les conclusions et recommandations formulées lors des séances d'information font l'objet d'une communication :

  • à l'Équipe spéciale interdépartementale de l'ONU chargée des questions relatives à l'Afrique pour veiller à ce que l'appui du système des Nations Unies aux CER pour mettre en œuvre les programmes de transformation pour l'Afrique soit apporté de manière cohérente et intégrée et
  • à l'Union africaine, afin que les CER soient prises en compte dans les divers processus de planification politique.

Les CER constituent de surcroît un relais essentiel au soutien qu'apportent le Bureau du Conseiller spécial pour l'Afrique et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au fonctionnement et à la mobilisation pour l'Union africaine et le NEPAD.

Les séances annuelles d'information avec les CER :

  • encouragent la communication et le dialogue directs entre les CER, la communauté internationale et les partenaires potentiels exerçant dans des domaines où des progrès ou des lacunes ont été idientifiés;
  • sensibilisent l'opinion mondiale à leurs activités et réalisations, ainsi qu'aux difficultés qu'elles rencontrent dans les domaines de la paix, de la sécurité, de l'assistance humanitaire, du respect des droits de l'homme et au développement socio-économique tout en encourageant l'échange d'informations et d'expériences au sein des communautés économiques;
  • créent pour les CER la possibilité de nouer et de consolider leurs contacts avec la communauté internationale et les Nations Unies en particulier.