1961 - Le Suédois Dag Hammarskjöld, deuxième Secrétaire général de l’ONU (honoré à titre posthume)

Malgré les critiques et les attaques violentes et outrancières dont il était l’objet, Dag Hammarskjöld, soulignait le Comité du prix Nobel, « ne s’était jamais écarté de la voie qu’il avait choisie d’emblée : celle qui devait faire de l’Organisation des Nations Unies une organisation internationale efficace et constructive, capable d’insuffler la vie aux buts et principes de la Charte, une organisation administrée par un Secrétariat solide, servi par des gens qui, tous ensemble, sentaient et agissaient en internationaux. L’objectif vers lequel Hammarskjöld avait toujours été tendu était de faire de la Charte des Nations Unies l’instrument à partir duquel tous les pays régleraient leur comportement ».

Dag Hammarskjöld | Nations Unies