1954 - Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés

Certains, faisait observer le Comité du prix Nobel, ne croient pas que travailler pour les réfugiés, c’est servir la cause de la paix. C’est, pourtant, travailler pour la paix. En effet, précise le Comité, « panser les blessures de la guerre, c’est oeuvrer en faveur de la paix, promouvoir la fraternité entre les hommes, c’est oeuvrer en faveur de la paix. Car ce travail nous montre que l’étranger est l’un d’entre nous; il nous aide à comprendre que la compassion envers les êtres humains, même s’ils sont séparés de nous par des frontières nationales, est la base sur laquelle une paix durable doit être construite ».

Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR)