Accueil ONUBienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde!

Contributions des États Membres au budget ordinaire

Barème des quotes-parts

La contribution de chaque État Membre est calculée selon un système de quote-part. Le principal critère utilisé par les États Membres dans le cadre de l'Assemblée générale est la capacité des pays à payer. Celle-ci est fondée sur une estimation de leur produit national brut (PNB), corrigée pour tenir compte de divers facteurs tels que la dette extérieure et la faiblesse du revenu par habitant. La quote-part de chaque État Membre est décidée par l'Assemblée générale selon cette méthodologie et va d'un minium de 0,001 % à un maximum de 22 %, la quote-part maximale pour les pays les moins avancés étant de 0,01 %.

Le projet de résolution A/C.5/67/L.6 (24 décembre 2012) a établi le barème des quotes-parts pour la répartition des dépenses de l’ONU pour le budget ordinaire de l’ONU.

Principaux pays contributeurs

État Membre Quote-part
États-Unis d’Amérique 22.00%
Japon 10.83%
Allemagne 7.14%
France 5.59%
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord 5.17%
Chine 5.14%
Italie 4.44%
Canada 2.98%
Espagne 2.97%
Mexique 1.84%

Voir également :

UNBISnet est le site du Système d'information bibliographique des Nations Unies. L'interface du site est en anglais mais les documents sont également disponibles en français au format PDF. 

Retard de paiement des contributions

L'Article 19 de la Charte des Nations Unies stipule ce qui suit :

« Un Membre des Nations Unies en retard dans le paiement de sa contribution aux dépenses de l'Organisation ne peut participer au vote à l'Assemblée générale si le montant de ses arriérés est égal ou supérieur à la contribution due par lui pour les deux années complètes écoulées. L'Assemblée générale peut néanmoins autoriser ce Membre participer au vote si elle constate que le manquement est dû à des circonstances indépendantes de sa volonté. »

Voir la liste des États Membres autorisés à participer aux votes en dépit du montant de leurs arriérés.