Click here to go to the following issues:

Economic Aspects | Natural Resource Aspects | Institutional Aspects | Social Aspects |Sao Tome and Principe

INSTITUTIONAL ASPECTS OF SUSTAINABLE DEVELOPMENT IN SAO TOME AND PRINCIPE

ASPECTS INSTITUTIONNELS DU DÉVELOPPEMENT DURABLE À SAO TOMÉ-ET-PRINCIPE

Click here to go to these sections:

INTEGRATED DECISION-MAKING

INTÉGRATION DU PROCESSUS DE PRISE DE DÉCISIONS

Le processus de décision

Jusqu'à présent, Sao Tomé-et-Principe n'a ratifié aucune des conventions qui ont été signées pendant la Conférence de Rio en 1992. Pour la ratification des conventions le Gouvernement a donné la priorité aux conventions sur la Biodiversité, les Changements Climatiques et le Combat Contre la Désertification.

Les organismes suivants sont responsables de la prise de décision en matière de développement durable: Le Ministère de l'Équipement Social et de l'Environnement (MESE), le Comité Directeur National de l'Environnement (CDN), le Ministère de l'Agriculture (forêt), le Ministère de la Santé (assainissement), le Ministère de l'Éducation (éducation environnementale), le Ministère de la Défense (zone côtière) et les ONG. Le gouvernement a créé en 1996 le Comité Directeur National de l'Environnement (CDN) présidé par le MESE qui est composé des représentants des différents Ministères concernés par les questions environnementales et des ONG pour guider et coordonner les actions gouvernementales en matière de développement durable et de l'intégration des questions environnementales dans les stratégies de développement.

Compte tenu du volume des recommandations de l'Agenda 21 et des actions prévues à mettre dans le cadre de cette dernière, il serait fastidieux de faire une description détaillée des actions mises en place en conformité avec les chapitres qu'elle contient. Néanmoins, en résumé, il est évident que le pays a réussi, malgré quelques limitations, à mettre en place plusieurs actions comme suit:

Un Plan National de l'Environement pour le Développement Durable (PNEDD) est en cours d'élaboration. Le projet a commencé avec une campagne de sensibilisation et aura une approche participative où toutes les parties concernées seront engagées dans l'élaboration du plan. Le projet envisage également le renforcement des capacités nationales au niveau de la gestion environnementale et d'une approche multisectorielle pour le développement humain durable. La personne à contacter est Monsieur Aristides de Ceita Carvalho, Directeur du PNEDD.

Dans le cadre de la législation, est en cours le Projet Conjoint Programme des Nations unies pour l'environnement et Programme des Nations unies pour le développement (PNUE/PNUD) sur la législation et les institutions environnementales. Il s'agit d'un projet régional en Afrique pour le renforcement des capacités nationales en matière de législation environnementale. Le processus d'élaboration et d'adaptation des textes législatifs est en cours, avec l'élaboration de la Loi Cadre de l'Environnement, les premières propositions de décrets-lois sur l'extraction de matériaux pour la construction (inertes) et l'Évaluation de l'Impact Environnemental.

Concernant la fonction des principaux groupes sociaux, le Gouvernement a mis en oeuvre de nombreuses initiatives en collaboration et en partenariat avec d'autres Ministères, les Organismes et Agences Internationales ainsi qu'avec les ONG et les noyaux locaux du CDN capables de contribuer non seulement à enrayer la dégradation de l'Environnement mais aussi à déclencher des dynamiques sociales et économiques de préservation et de valorisation des ressources naturelles.

La Conférence de Rio est venue stimuler la conscience de la classe politique ainsi que celle de la société civile, tout en orientant leur attention vers les graves problèmes de l'Environnement auxquels est confronté le monde en général, et Sao Tomé-et-Principe en particulier, comme par exemple, la pauvreté, la désertification, l'inadéquation de l'assainissement, les déchets urbains, le déclin de la biodiversité, l'érosion côtière, la déforestation et l'accroissement rapide de la population, etc.

Information soumise par le Gouvernement de Sao Tomé-et-Principe auprès de la Cinquième Session de la Commission du développement durable des Nations Unies. Dernière mise à jour: 1er avril 1997

For information on Environmental Law around the World, click here:

| Sao Tome and Principe | All Countries | Home |

MAJOR GROUPS

PRINCIPAUX GROUPES

LA FEMME

Aucune information

For information on Women Watch in different countries, click here:
For information on national plans of action in the follow-up to the Beijing Conference, click here:

LES ENFANTS ET LES JEUNES

Aucune information

POPULATIONS AUTOCHTONES

Aucune information

ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES

Aucune information

AUTORITÉS LOCALES

Aucune information

LES TRAVAILLEURS ET LES SYNDICATS

Aucune information

LE COMMERCE ET L'INDUSTRIE

Aucune information

LA COMMUNAUTÉ SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE

Aucune information

LES AGRICULTEURS

Aucune information

| Sao Tome and Principe | All Countries | Home |

SCIENCE

LA SCIENCE

Aucune information

| Sao Tome and Principe | All Countries | Home |

INFORMATION

L'INFORMATION

Aucune information

| Sao Tome and Principe | All Countries | Home |

INTERNATIONAL LAW

INSTRUMENTS JURIDIQUES INTERNATIONAUX

Aucune information

| Natural Resource Aspects | Economic Aspects | Social Aspects |

| Sao Tome and Principe | All Countries | Home |