Flying doves
 

Resources externes

Les informations ci-dessous contiennent des liens vers des sites sélectionnés. En tant que plateforme d'échange d'informations, nous sommes toujours en quête de nouveaux contenus. Les demandes de considération pour ajouter des liens sur cette page web doivent être envoyées à unoda-web@un.org.

Institut pour l'économie et la paix (IEP)

Institut pour l'économie et la paix (IEP)

L''Institut pour l''économie et la paix s''est donné pour mission de mieux faire comprendre les facteurs socioéconomiques qui concourent à créer une société plus pacifique. À cet effet, il a élaboré de nouveaux cadres conceptuels pour définir la paix, mis en place des instruments permettant de mesurer la paix et démontré les liens qui unissent la paix, le monde des affaires et la prospérité. L''IEP a mis au point un indice mondial de la paix qui classe 153 nations selon 23 indicateurs de paix; il produit également des indices nationaux de paix obtenus à l'issue d'une analyse approfondie des niveaux de paix interne.
L'Appel de La Haye pour la paix

L'Appel de La Haye pour la paix

L'éducation en faveur de la paix est un processus participatif global qui englobe l'enseignement et l'apprentissage de la démocratie et des droits de l'homme, de la non-violence, de la justice sociale et économique, de l'égalité des sexes, de la préservation de l'environnement, du désarmement, des pratiques de paix classiques, du droit international et de la sécurité commune.
Reaching Critical Will

Reaching Critical Will

Le projet de Reaching Critical Will (de la Ligue internationale de femmes pour la paix et la liberté) a cinq objectifs :

  • Centraliser et diffuser les informations sur les réunions intergouvernementales consacrées aux armes nucléaires et à leur élimination;
  • Tenir à jour une base de données électronique centralisée et des services d'information par l'intermédiaire du site Web : www.reachingcriticalwill.org;
  • Aider les ONG à se préparer et à participer davantage et en plus grand nombre à ces procédures;
  • Améliorer la qualité et la quantité des échanges des ONG avec les gouvernements et avec l'ONU et ses institutions spécialisées;
  • Fournir un appui logistique pour faciliter les activités avant et pendant ces rencontres conçues pour répondre aux dirigeants politiques et au public.
Commission sur la prolifération des armes de destruction massive

Commission sur la prolifération des armes de destruction massive

(website archivé)

La Commission sur la prolifération des armes de destruction massive a été créée à l'initiative du Gouvernement suédois à Stockholm en décembre 2003, en réponse aux événements inquiétants touchant la sécurité internationale, et a été chargée d'étudier les moyens de réduire les dangers posés par les armes nucléaires, biologiques et chimiques. Présidée par Hans Blix, ancien Président de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection des Nations Unies (COCOVINU), la Commission était composée de 14 sommités choisies de façon à assurer une large représentation géographique et politique et dotées d'un important savoir-faire et d'une riche expérience politique, universitaire, gouvernementale et non gouvernementale.
Global Security Institute

Global Security Institute

Le Global Security Institute s'emploie à renforcer la coopération et la sécurité internationales fondées sur la primauté du droit, en mettant plus particulièrement l'accent sur le contrôle des armes nucléaires, leur non-prolifération et le désarmement. Cette organisation a été créé par le sénateur américain Alan Cranston, qui estimait que les armes nucléaires posent des difficultés d'ordre pratique, présentent des risques inacceptables et sont indignes de notre civilisation – idée qui continue d'inspirer les efforts de l'Institut pour contribuer à un monde plus sûr. L'Institut s'est doté d'une équipe exceptionnelle composée notamment d'anciens chefs d'État et de gouvernement, d'éminents diplomates, d'hommes politiques chevronnés, de célébrités engagées, de dignitaires religieux, de lauréats du prix Nobel, de spécialistes du désarmement et des questions juridiques, et de citoyens qui se sentent concernés par ces problèmes.

Le Président du Global Security Institute, M. Jonathan Granoff, Coprésident du Groupe d'experts indépendants du barreau américain sur la non-prolifération et le désarmement nucléaires, a eu un entretien avec l'acteur Michael Douglas, Messager de la paix des Nations Unies, qui a notamment porté sur le cancer, le travail humanitaire et le désarmement.

Option zéro

Option zéro

Le mouvement international « Option zéro » lancé en décembre 2008 regroupe plus de 300 dirigeants politiques et militaires, chefs d'entreprises, chefs religieux et responsables locaux – et des centaines de milliers de citoyens – qui luttent pour l'élimination progressive et vérifiée de toutes les armes nucléaires dans le monde entier et estiment que la seule façon d'éradiquer la menace nucléaire – y compris d'empêcher la prolifération des armes et le terrorisme nucléaire – est de mettre un terme à la prolifération des armes nucléaires, de mettre en lieu sûr toutes les matières nucléaires et d'éliminer toutes les armes nucléaires : c'est « l'Option zéro ». Thu, 28 Apr 2011 11:00:00 GMT http://un.org/disarmament/education/resources/20110428_1 /disarmament/education/images/monitor.png The Landmine and Cluster Munition Monitor http://www.the-monitor.org Landmine and Cluster Munition Monitor est une initiative de recherche lancée dans le cadre de la la Campagne internationale pour l'interdiction des mines terrestres et la Coalition internationale contre les sous-munitions. Elle sert de régime de surveillance de fait pour Mine Ban Treaty and the Convention on Cluster Munitions. Plusieurs documents de recherche, notamment des rapports annuels sur les mines terrestres et les sous-munitions et des profils de pays accessibles en ligne ont ainsi été établis, ainsi que des fiches d'information et des cartes.

Centre d'information sur la lutte antimines

Centre d'information sur la lutte antimines

Le Centre d'information sur la lutte antimines, créé à l'Université James Madison (JMU), est un centre d'études qui permet à ceux qui s'intéressent à l'action humanitaire antimines, à l'assistance aux victimes, à la réduction des risques posés par les mines et à d'autres questions connexes d'avoir accès à des renseignements et à des formations dans ce domaine
No Nukes

No Nukes

No Nukes encourage la recherche de modèles qui permettent d'en finir avec la culture mondiale de la violence et fournit un trésor d'informations provenant du monde entier sur la puissance nucléaire, les armes nucléaires, la contamination par les déchets radioactifs et l'action citoyenne en faveur de l'énergie durable et de la survie de l'espèce humaine.
Program on Global Security and Disarmament

Program on Global Security and Disarmament

Le Program on Global Security and Disarmament de l'Université du Maryland (Department of Government and Politics) est un programme intégré de recherche, d'analyse, d'établissement de réseaux au niveau international, de formation et d'éducation publique. Il vise essentiellement à faire davantage connaître les questions de sécurité et de désarmement, tant dans le milieu universitaire qu'auprès du public.
peace matters

peace matters

Peace matters est une publication en ligne de Peace Pledge Union qui fait de l'éducation en faveur du désarmement un de ses cinq principaux domaines d'intérêt. Elle présente des informations sur la théorie et la pratique de la paix ainsi que des études et des ressources pédagogiques.
International Network of Engineers and Scientists Against Proliferation

International Network of Engineers and Scientists Against Proliferation

Ce réseau des ingénieurs et scientifiques opposés à la prolifération nucléaire a été fondé en 1993. Organisation non gouvernementale sans but lucratif, il compte des participants partout dans le monde. Il fait partie de l'International Network of Engineers and Scientists for Global Responsibility (INES) (Réseau international des ingénieurs et scientifiques pour la responsabilité mondiale), qui regroupe plus de 60 organisations dans 25 pays.
Blix & Associates

Blix & Associates

Hans Blix a occupé de nombreux postes à haute responsabilité et a été, entre autres, Directeur général de l'AIEA de 1981 à 1997, Président exécutif de la Commission de contrôle, de vérification et d'inspection des Nations Unies (COCOVINU) entre 2000 et 2003 et Président de la Commission sur la prolifération des armes de destruction massive de 2004 à 2009. Blix & Associates continue de diffuser de nombreuses publications de la Commission portant sur la prolifération des armes de destruction massive et présente de nouveaux documents établis par Hans Blix et d'autres sur le sujet.
Center for Nonproliferation Studies

Center for Nonproliferation Studies

Ce centre d'études sur la non-prolifération s'emploie à lutter contre la dissémination des armes de destruction massive en formant la prochaine génération de spécialistes de la non-prolifération et en diffusant des informations et des analyses actualisées portant sur ce domaine. Le CNS de l'Institut d'études internationales de Monterrey est la plus grande organisation non gouvernementale des États-Unis consacrée exclusivement à la recherche et à la formation sur les questions relatives à la non-prolifération.
NTI

NTI

Financé à l'origine au moyen d'un don accordé par M. Turner et d'autres contributions privées, le NTI a pour mission de renforcer la sécurité mondiale en réduisant le risque d'utilisation d'armes nucléaires, biologiques et chimiques et en luttant contre la dissémination de ces armes. Le NTI s'emploie à sensibiliser l'opinion publique sur ces menaces, à engager une nouvelle réflexion à cet égard et à agir concrètement pour réduire ces menaces.
Nuclear Age Peace Foundation

Nuclear Age Peace Foundation

La Nuclear Age Peace Foundation lance des initiatives et soutient les activités menées à travers le monde en vue d'abolir les armes nucléaires, de renforcer le droit international et les institutions internationales et d'inspirer et de responsabiliser une nouvelle génération d'artisans de la paix. Fondée en 1982, la Fondation rassemble des particuliers et des organisations du monde entier qui militent pour la paix à l'ère du nucléaire.
Fédération mondiale des associations pour les Nations Unies

Fédération mondiale des associations pour les Nations Unies

Le Forum mondial du désarmement de la Fédération mondiale des associations pour les Nations Unies s'emploie à stimuler les débats sur les nombreuses questions touchant au désarmement, telles que la prolifération des armes nucléaires et des armes légères et le terrorisme nucléaire.
Réseau parlementaire pour le désarmement nucléaire

Réseau parlementaire pour le désarmement nucléaire

D'envergure mondiale, le Réseau parlementaire pour le désarmement nucléaire regroupe plus de 500 parlementaires de plus de 70 pays, qui conjuguent leurs efforts pour empêcher la prolifération des armes nucléaires et réaliser le désarmement nucléaire. Peuvent être membres du Réseau tous membres de corps législatifs et de parlements nationaux, fédéraux ou régionaux.
The Peace Foundation

The Peace Foundation

La Peace Foundation coopère avec les autorités locales et les acteurs communautaires pour faire des villes autour d'Aotearoa (Nouvelle-Zélande) des Villes pour la paix. Ces municipalités s'engagent à promouvoir la paix, le règlement des conflits, l'entente interethnique, les droits de l'homme, l'établissement de relations constructives et l'élimination de la violence entre les personnes et les communautés aux niveaux national et international.
ICAN (Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires )

ICAN (Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires )

La Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires a été lancée par l'Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire, qui regroupe des professionnels de la médecine de 60 pays. L'Association a reçu le prix Nobel de la paix en 1985 pour avoir su rassembler des médecins par-delà le fossé de la guerre froide afin de sensibiliser l'opinion aux menaces posées par les armes nucléaires. Elle continue de prescrire l'élimination complète des armes nucléaires pour la survie du monde.
Daisy Alliance

Daisy Alliance

Cette organisation locale pour la paix œuvre au renforcement de la sécurité mondiale par la non-prolifération nucléaire, le désarmement et l'élimination de toutes les armes de destruction massive (armes nucléaires, chimiques et biologiques). Elle s'emploie à éduquer le public de toutes conditions sociales sur la menace que représentent les armes de destruction massive pour la civilisation.
SIPRI (Institut international de recherches pour la paix de Stockholm)

SIPRI (Institut international de recherches pour la paix de Stockholm)

L'Institut international de recherches pour la paix de Stockholm mène des travaux de recherche sur les questions relatives aux conflits et à la coopération qui revêtent de l'importance pour la paix et la sécurité internationales, l'objectif étant de faire mieux comprendre les conditions qui favorisent le règlement pacifique des conflits internationaux et l'établissement d'une paix durable.
Lawyers Committee on Nuclear Policy (LCNP)

Lawyers Committee on Nuclear Policy (LCNP)

Fondée en 1981 et basée à New York, cette association de juristes et de spécialistes du droit à but éducatif et non lucratif mène des activités de recherche et de promotion en faveur de l'élimination mondiale des armes nucléaires et de la création d'un monde plus juste et plus pacifique grâce au respect du droit national et international.
Mayors for Peace

Mayors for Peace

Mayors for Peace compte plus de 4 500 municipalités membres à travers le monde qui, au-delà des frontières nationales, militent en faveur de l'abolition des armes nucléaires.