Flying doves
 

UNODA Education - Rapports du Secrétaire général

Dixième anniversaire de l'étude de l'Organisation des Nations Unies consacrée à l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération

Dixième anniversaire de l'étude de l'Organisation des Nations Unies consacrée à l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération

Le Bureau des affaires de désarmement se félicite de pouvoir rendre compte des efforts qui ont été déployés afin de promouvoir l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération en 2012, année qui marque le dixième anniversaire de l'étude de l'Organisation des Nations Unies consacrée à cette question (A/57/124). Les nouvelles délégations pourront ainsi prendre connaissance de quantité d'outils d'information – exposés, fichiers de baladodiffusion, publications, programmes de cours consacrés au désarmement et à la non-prolifération – et trouveront également des renseignements sur des institutions externes spécialisées. Les informations qui figurent dans le présent document constituent un échantillon représentatif des nombreuses ressources qui existent dans ce domaine.

Le quatrième rapport biennal du Secrétaire général sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération

Le quatrième rapport biennal du Secrétaire général sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération

Le quatrième rapport biennal du Secrétaire général sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération (A/65/160) a été présenté à la soixante-cinquième session de l'Assemblée générale afin de faire le bilan de l'application des recommandations contenues dans l'étude de l'Organisation des Nations Unies sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération. Compte tenu du nombre important de documents provenant d'organisations de la société civile, seuls des résumés figurent dans le rapport.

Additif

Contribution au rapport

Le troisième rapport biennal du Secrétaire général sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération

Le troisième rapport biennal du Secrétaire général sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération

Le troisième rapport biennal du Secrétaire général sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération (A/63/158) ) a été présenté à la soixante-troisième session de l'Assemblée générale afin de faire le bilan de l'application des recommandations contenues dans l'étude de l'Organisation des Nations Unies sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération. Compte tenu du nombre important de documents provenant d'organisations de la société civile, seuls des résumés figurent dans le rapport.

Additif

Contribution au rapport

Le deuxième rapport biennal du Secrétaire général sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération

Le deuxième rapport biennal du Secrétaire général sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération

Le deuxième rapport biennal du Secrétaire général sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération (A/61/169) ) a été présenté à la soixante et unième session de l'Assemblée générale afin de faire le bilan de l'application des recommandations énoncées dans l'étude de l'Organisation des Nations Unies sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération et les nouvelles possibilités de promouvoir cette éducation. Il contient des informations détaillées sur les activités d'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération menées par les gouvernements, les organisations internationales, les organisations non gouvernementales, les éducateurs, les étudiants et les membres de la société civile.

Additif

Le premier rapport biennal du Secrétaire général sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération

Le premier rapport biennal du Secrétaire général sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération

Le premier rapport biennal du Secrétaire général sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération (A/59/178),présenté à la cinquante-neuvième session de l'Assemblée générale, concerne l'application des recommandations contenues dans l'étude de l'Organisation des Nations Unies sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération. Il présente des informations communiquées par les États Membres, les autres organisations internationales et des organisations non gouvernementales.

De toutes les initiatives dont il a été fait part au Secrétaire général, une en particulier a retenu l'attention. Conçue et menée en avril 2004 par des étudiants de N'Guigmi, au Niger, elle était calquée sur les projets de collecte d'armes menés alors par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) dans le pays; ces étudiants ont organisé auprès de leurs condisciples une collecte non pas d'armes à feu mais de couteaux, et ils ont invité les enseignants et la population locale à prendre part à une cérémonie de la « Flamme de la paix ».

Additif I

Additif II

l'Étude de l'Organisation des Nations Unies sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération  - Rapport du Secrétaire général

l'Étude de l'Organisation des Nations Unies sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération - Rapport du Secrétaire général

Après deux ans de préparation, l'Étude de l'Organisation des Nations Unies sur l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération (A/57/124) a été présentée à la Première Commission de l'Assemblée générale à sa cinquante-septième session, le 9 octobre 2002. Cette étude prolonge et relance les efforts déjà déployés concernant l'éducation en matière de désarmement, qui sont considérés comme faisant partie intégrante de l'éducation pour la paix. Elle aborde de nouveaux éléments tels que l'importance croissante de la non-prolifération des armes de destruction massive et des armes de petit calibre, ainsi que les questions de sécurité dans l'optique de l'égalité entre hommes et femmes. Son principal intérêt réside dans les 34 recommandations formulées sur les mesures que doivent prendre les gouvernements, les organisations régionales, l'Organisation des Nations Unies et les autres organisations internationales, les responsables municipaux et les dirigeants religieux. L'étude vise aussi à instaurer une étroite collaboration entre les experts et la société civile, y compris les éducateurs et les établissements d'enseignement supérieur, essentiellement des deuxième et troisième cycles.
Annexe 1 Liste des personnes ayant participé aux travaux du Groupe d'experts
Annexe 2 Étude sur les programmes de formation et d'éducation existants
Annexe 3 Ressources concernant l'éducation et la formation en matière de désarmement et de non-prolifération
Annexe 4 Activités entreprises dans le domaine de l'éducation en matière de désarmement et de non-prolifération par des organismes du système des Nations Unies