CRISES: AngolaBangladeshBoliviaBurundiCentral African RepublicChadChechnya & Neighbouring Republics RF Côte D'Ivoire Plus ThreeDemocratic People's Republic of KoreaDemocratic Republic of the CongoEritreaGreat Lakes Region and Central AfricaGrenadaGuineaHaitiIndonesiaIranKenyaLiberiaMadagascaroccupied Palestinian territoryPhilippinesSierra LeoneSomaliaSouthern Africa RegionSudanTajikistanTanzaniaUgandaWest AfricaZimbabwe
OTHER CRISES: Ethiopia

   

EMBARGOED TO THE MEDIA UNTIL TUESDAY 18 NOVEMBER 2003, 1100 HRS NEW YORK TIME 

 
 

Central African Republic
2004 Appeal

Français

 
 

Midyear Review

Word File
PDF file
Zip file

 
 

Hear Our Voices - Central African Republic

 
 

General Background

UNICEF

UNIFEM

 
     
 

Financial Tracking

 
 

 

 
 

Latest Emergency Updates (ReliefWeb)

 
 

ReliefWeb Maps

 
 

Latest News (IRIN)

 
     
 

 

 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

Central African Republic

Consolidated Appeal
(Summary of 2004 Consolidated Appeal for the Central African Republic Assistance Programme, launched in November 2003)

Mid-Year Review (available in French only)
 

Résumé exécutif


Le vocable de « crise oubliée » retenue pour l’appel consolidé 2004 espérait mettre la lumière sur la République Centrafricaine à un moment critique de son histoire. Après un peu plus d’une année de transition le pays rentre à présent dans une période électorale.

Les efforts de l’Equipe de Pays et de ses partenaires pour donner une voie (une issue) aux sans voix ont été relayés par l’Envoyé Spécial Humanitaire ainsi que des missions techniques de haut niveau du siège de plusieurs agences. Celles-ci ont mis en évidence la dégradation continuelle et alarmante des indicateurs sociaux (pour autant qu’ils soient disponibles) depuis plus d’une décennie et des maladies rares mais révélatrices de situations sanitaires catastrophiques tels que « l’ulcère tropical ».

Le présent document a donc pour objet principal de cibler les urgences en terme d’intervention et de financement humanitaires proprement dites, ainsi que sur l’insécurité qui constitue toujours un frein à toute intervention efficiente à destination des populations.

La problématique humanitaire, pour grave et urgente qu’elle soit, devrait aussi être considérée et replacée dans le contexte plus global de la transition politique et de relèvement post crise. Cette revue à mi-parcours est également une rare opportunité pour attirer l’attention des partenaires et bailleurs sur les enjeux et risques immédiats en Centrafrique, qui se situent au niveau du processus électoral, de sa conjonction avec le démarrage du processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration des ex-combattants et de l’incertitude de la réponse humanitaire durant la période des élections nationales.

Quoique la situation de crise humanitaire chronique et de pauvreté généralisée en RCA n’attire pas l’attention et l’intérêt pour elle même, y compris dans ces moments critiques, nous argumentons du rôle qu’elle pourrait jouer comme « pièce d’un puzzle sous régional ». Dans cette perspective, la RCA pourrait constituer un pôle de stabilité potentiel au regard de sa position géographique ‘‘corridor épidémiologique’’ et de l’actualité récente et immédiate dans tous les pays frontaliers - à savoir : Soudan (Darfur), RDC (Ituri, Bukavu), Congo Brazzaville et Tchad – dont les crises sont d’une autre dimension plus complexes et chroniques. Or, chacun a connaissance des millions de dollars que coûtent ces crises et quel serait le coût d’une non prévention, ou d’une prévention ratée.

Le SNU et ses partenaires lancent encore une fois cet appel auprès de la Communauté Internationale afin de mobiliser pour 13 projets, un montant total de 7 629 331 USD dont 50,5% (soit
3 853 409 USD), sont consacrés au secteur santé, 34% (soit 2 587 000 USD) à l’éducation et 15,5% (soit 1 188 922 USD) à l’accès et à la présence humanitaire. La révision à la baisse du CAP 2004 n’est pas à comparer avec l’ampleur de la crise en RCA ; il traduit le niveau de sélection atteint dans le ciblage des projets d’urgence humanitaire, suivant non seulement les recommandations des différentes missions de terrain mais aussi en tenant compte du fait que d’autres aspects et axes de la crise sont traités dans des programmes en cours ou à mettre en place. Les projets repris dans cet appel sont pour la plupart fusionnés, révisés ou nouveaux.

Le pari de la République Centrafricaine, à cet égard, peut être gagné à peu de frais. Ce succès est uniquement ou presque sous tendu par un minimum de bonne volonté sans pour autant sacrifier les exigences d’une « real politik ». Par conséquent : entendez leurs voix !

Summary of Requirements and Contributions
by Sector as of 19 July 2004

Sector Activity

Original Requirements

Revised Requirements Contributions/
Pledges/
Carryover
Unmet Requirements % Covered
AGRICULTURE

 2,366,700

675,000  - 675,000 0.0%
COORDINATION AND SUPPORT SERVICES  260,000 209,922 - 209,922 0.0%
EDUCATION  1,622,727 1,912,000

937,000

975,000 49.0%
FOOD  3,968,715

-

-

-

0.0%
HEALTH  3,893,565 3,333,409 - 3,333,409 0.0%
PROTECTION/HUMAN RIGHTS/RULE OF LAW  3,619,318

-

-

-

0.0%
SECURITY  690,000 979,000 - 979,000 0.0%
UNATTRIBUTED

-

-

412,088

-412,088 0.0%
WATER AND SANITATION  397,727 520,000 - 520,000 0.0%
           
     
           
GRAND TOTAL  16,818,752 7,629,331 1,349,088 6,208,243 17.7%
           
 

Summary of Requirements and Contributions
by Appealing Organization as of 19 July 2004


Appealing Organization

Original Requirements

Revised Requirements Contributions Pledges Carryover Total Resources Available Unmet Requirements % Covered
FAO

 2,366,700

675,000 -   -

-

675,000

0.0%
OCHA

-

209,922 -   - -

209,922

0.0%
UNDP 3,260,000

-

-   - - - 0.0%
UNDP/UNSECOORD  690,000 764,000 -   - -

764,000

0.0%
UNFPA 1,917,686

-

-   - - - 0.0%
UNICEF  3,181,817 2,388,409 -

412,088

-

412,088

1,976,321

17.3%
UNICEF/WFP 975,000 1,912,000 -

937,000

-

937,000

975,000

49.0%
UNO in Central Africa (BNUCA) 250,000

-

-   - - - 0.0%
WFP 3,968,715

-

-   - - - 0.0%
WHO 928,834 1,680,000 -   - -

1,680,000

0.0%
                 
           
                 
GRAND TOTAL  16,818,752 7,629,331   1,349,088 0 1,349,088

6,280,243

17.7%
                 

 

SUMMARY of Appeal

Crisis brings hardship

The people of the Central African Republic (CAR), after repeated attempted coups in recent times, have suffered a political-military crisis since October 2002 that brought hardship to most of the population.

While most people support the new political authorities, the October 2002 fighting affected the whole country, resulting in the withdrawal of former rebels who had occupied a part of national territory.

For five months, the country was divided into areas controlled by the Government, insurgents and neither. The conflict caused serious hardship to at least 2 million people.

Many people suffered from looting that significantly disrupted the economy. Production suffered, health and education systems were affected, and destroyed in some areas.

Some 200,000 IDPs remain in the country and about 42,000 refugees fled into neighbouring Chad, although many people have been returning to CAR. Persistent insecurity is one of the main barriers to the resumption of normal life, and economic and social development.

Relief and recovery

Following joint assessment missions by UN agencies and international NGOs working in the country, a strategic assistance framework has been prepared for this transitional period.

Its three core strategies are:

  • good governance
  • post-conflict relief and recovery
  • the fight against HIV/AIDS

The current Consolidated Appeal focuses mainly on people affected by the crisis, by improving food security, improving income, and ensuring equal and sustainable access to basic social services (health, education, water and sanitation).

Moreover, the Appeal proposes a range of activities that extend into post-conflict recovery. The proposed sectors for action are: health; food security; education; human protection and community rehabilitation.

Actions in these areas will provide an emergency response to support the most vulnerable groups. The fundamental objective is to reduce the extreme precariousness of living conditions.

Request

The United Nations launches this Appeal to the international community to mobilize a total of US$ 16,818,752.

Funding Requirements in 2004
(US$)

  SECTOR NAME

ORIGINAL REQUIREMENTS

 
  AGRICULTURE

 2,366,700

 
  COORDINATION AND SUPPORT SERVICES  260,000  
  EDUCATION  1,622,727  
  FOOD  3,968,715  
  HEALTH  3,893,565  
  PROTECTION/HUMAN RIGHTS/RULE OF LAW  3,619,318  
  SECURITY  690,000  
  WATER AND SANITATION  397,727  
       
       
  GRAND TOTAL  16,818,752  
       
 


 

 

Copyright  © 2003  UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs