Programme de français
des Nations Unies


Préparation à l'examen d'aptitudes linguistiques (EAL / LPE en anglais)

Epreuve d'expression orale

Présentation de l'épreuve

L'épreuve d'expression orale est organisée après les autres épreuve de l'examen, un autre jour.

Elle dure 15 minutes, se présente sous la forme d'un entretien individuel avec un examinateur nâtif et compte pour 100 points, c'est-à-dire AUTANT que l'ensemble des autres épreuves.

Beaucoup de candidats oublient de lui donner l'importance qui lui revient lorsqu'ils se préparent à l'examen : pourtant, cette épreuve est éliminatoire. Un mauvais entretien entraîne automatiquement l'échec à l'examen !

L’entretien a pour but d’obtenir une idée de l’ensemble des compétences du candidat dans la langue en question.
Par conséquent, l’examinateur va inciter le candidat à démontrer sa maîtrise de la langue et ses compétences communicationnelles, tout en limitant interventions, commentaires, voire corrections éventuelles du candidat.

En effet, l'examinateur n'est pas la personne qui va évaluer l'entretien : celui-ci est enregistré sur une cassette audio qui sera ensuite envoyée à l'évaluateur.

L’entretien est écouté au Siège de l’ONU, à New York, et noté en fonction de l’aisance d’expression, du niveau de compréhension, de la correction et de la richesse de la langue.

Dans la mesure où l’aisance d’expression et la richesse de la langue interviennent pour beaucoup dans la note générale, il est dans l’intérêt du candidat de parler autant que possible au cours de l’entretien, ce qui permet aussi aux évaluateurs de le juger sur un échantillon plus large.

Voici quelques compétences attendues :

  • lorsque le(la) candidat(e) parle de sa vie professionnelle, il(elle) doit savoir :
  • Décrire sa fonction actuelle
  • Décrire son parcours professionnel, parler de son passé professionnel
  • Parler de ses perspectives professionnelles
  • Exprimer un souhait / un regret / une critique
  • lorsque le(la) candidat(e) parle de sa vie personnelle, il(elle) doit savoir : 
  • Parler de ses centres d’intérêt, de ses loisirs
  • Donner une opinion, donner un conseil
  • Exprimer un sentiment, comparer
  • Interroger

Conseils

  • Avant l'entretien :
  • Essayez de pratiquer le plus possible avec un ami ou un collègue nâtif. 
  • Si cela est possible, simulez un entretien oral avec cette personne et enregistrez-vous ; puis, avec la même personne, ou - encore mieux - avec un enseignant de langue, essayez d'identifier ensemble vos points forts et surtout vos points faibles.
  • Pendant l'entretien : 
  • Essayez de rester calme. Parlez doucement, clairement et avec une voix suffisamment forte.
  • Rappelez-vous qu'on ne vous demande pas d'être parfait(e), d'avoir le même niveau qu'un locuteur nâtif, mais simplement de montrer que vous pouvez utiliser facilement la langue dans un environnement professionnel.
  • Parlez le plus possible. A chaque question de l'examinateur, ne faites pas des réponses brèves ou laconiques. L'évaluateur souhaite que vous parliez plus que l'examinateur ! 
  • Ne récitez pas un texte appris à l'avance. Cela s'entend tout de suite et les évaluateurs risquent de vous pénaliser fortement. L'entretien est censé ressembler plus à une conversation qu'à un discours !



Programme de français des Nations Unies
Programme denseignement des langues et des techniques de communication

Accueil | Qui sommes-nous? | Cours | Ressources | Culture | Contact
©United Nations, 2006.