Pour l’éducation civique des jeunes de province pour la reconstruction d’Haïti

Jul 11, 2012

Il est aujourd’hui admis que la reconstruction d’Haïti -- après le terrible séisme que le pays a connu en 2010 -- ne peut pas être que physique. Elle doit être aussi et surtout intellectuelle, psychique. Mieux encore, il incombe à chacun des acteurs de travailler à la refondation de l’Etat-Nation. C’est dans cette perspective que s’inscrit le projet "Education civique des jeunes de province pour la reconstruction d’Haïti" financé par le FNUD.

Mis en place par l’Association des Parents et des Professeurs d’Ecole de Liancourt , APPEL,  le projet a pour but de redynamiser l’éducation civique des jeunes vivant en milieu rural et ceux victimes du séisme qui sont de retour dans leur village du département de l’Artibonite en Haïti. Le projet entend contribuer à la reconstruction politique d’Haïti en utilisant les canaux de communication existant comme les radios et télévisions communautaires, les magazines culturels et les murs de façades. Il s'attardera à impliquer des enseignants évoluant en milieu rural, des leaders religieux, des parents d’élèves et aménagera des espaces de rencontres et de débats avec des élus locaux, des parlementaires, des représentants du pouvoir exécutif. Il mettra en place des séminaires de formation sur des thèmes tels que la gestion de conflits, la santé et l'hygiène, l'environnement et les droits de l’homme et intégrera l’éducation civique dans les grilles de programmation des médias locaux. Le projet souhaite augmenter la participation des jeunes ruraux aux processus électoraux locaux et nationaux et aussi renforcer l’offre de séminaires de formation pour des formateurs en éducation civique au niveau du département de l’Artibonite.