Les Nations Unies :
Une Introduction pour les Etudiants

La Charte des
Nations Unies


Alors que la seconde guerre mondiale faisait encore rage, les dirigeants de la Chine, des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de l’URSS, sous la pression intense de la presse et de l’opinion publique, étudièrent la forme que pourrait prendre une organisation d’après guerre. En 1944, les représentants de la Chine,
Photo d’une conférence
La Conférence de Dumbarton Oaks, Washington D.C.,
21 août 1944.
des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de l’URSS se réunirent à Dumbarton Oaks, à Washington, D.C., pour préparer le projet d’une organisation internationale. Vers la fin de la guerre, d’avril à juin 1945, les représentants de 50 pays se réunirent à San Francisco pour mettre au point le texte qui devait définir les fondations de la coopération internationale. Ce fut la Charte des Nations Unies, signée le 26 juin par 50 pays. La Pologne, qui ne put pas envoyer de représentant pour prendre part à la conférence, est tout de même considérée comme le cinquante et unième Membre originaire. La plupart des idéaux et une partie de la structure de la SDN furent conservés par les Nations Unies et repris dans la Charte. Les idéaux de paix et de progrès social et économique restèrent les buts fondamentaux de la nouvelle organisation mondiale mais ils furent élargis pour s’adapter au monde nouveau et plus complexe de l’après-guerre.

Le Conseil de la SDN devint le Conseil de sécurité composé de cinq membres permanents—les cinq pays qui avaient gagné la guerre—et de dix membres élus pour un mandat de deux ans. Les cinq membres permanents—la Chine, les Etats-Unis, la France, le Royaume-Uni et l’URSS—obtinrent aussi le droit de veto, c’est-à-dire la possibilité de bloquer les décisions du Conseil de sécurité. Ceci est important, premièrement, parce que le Conseil de sécurité est le principal organe des Nations Unies responsable du maintien de la paix et, deuxièmement, parce que c’est le seul organe dont les décisions soient obligatoires pour tous les Etats Membres. L’équilibre des grandes puissances a évolué depuis la création de l’ONU : plus de 100 nouveaux Etats, la plupart non occidentaux, sont devenus membres. Ces changements ont soulevé des demandes de plus en plus pressantes pour réformer le Conseil de sécurité.

Alors que les statuts de la Société des Nations ne faisaient qu’une place très réduite aux activités sociales, ceux de l’ONU prescrivent un effort tous azimuts de coopération internationale dans les domaines économique et social, afin de créer les conditions de stabilité et de bien-être considérées comme essentielles à l’établissement de relations pacifiques entre les nations. Un nouvel organe, le Conseil économique et social, serait chargé de coordonner les activités des institutions des Nations Unies spécialisées dans les questions intéressant le travail, l’éducation, la santé, l’agriculture, le développement, etc. Les horreurs du racisme et de la répression incitèrent à introduire dans la Charte un nouveau volet, complètement inédit, concernant directement l’homme, celui des droits. Toutes sortes de droits, depuis le droit à l’autodétermination, dont découle la décolonisation, jusqu’aux droits de l’homme en général, qui visent à protéger la personne humaine, sont consacrés dans la Charte, la Déclaration universelle des droits de l’homme et les deux Pactes qui sont devenus d’importants instruments normatifs du droit international.

LES NATIONS UNIES     1     2     3     4     5     6    

Retour à la page principale du Guide        Commandez le Guide
(Le bon de commande n’est diponible qu’en anglais)


 Copyright © 2002 Publications des Nations Unies
cyberschoolbus@un.org