ONU Bienvenue aux Nations Unies. C'est votre monde.

Les écoles libanaises sous pression -- Liban

5 juin 2014 -

À Beyrouth, Jim Yong Kim s'est rendu dans une école primaire dont la quasi-majorité des élèves étaient auparavant libanais et qui accueille à présent essentiellement des enfants syriens qui ont fui la guerre avec leur famille. Cette étape libanaise, au cours d'une visite de quatre jours qui a conduit le président du Groupe de la Banque mondiale également en Arabie saoudite et en Jordanie, est venue témoigner du fardeau de plus en plus lourd qui pèse sur le Liban, où plus d'un million de Syriens ont trouvé refuge. M. Kim a demandé à la communauté internationale d'accroître son aide en faveur du Liban, de la Jordanie, de la Turquie et des autres pays ayant recueilli les exilés syriens.

FacebookYoutubeTwitterRSS