Les investissements dans les moyens d’adaptation aux changements climatiques vont promouvoir les moyens d’existence de 65 % de la population d’Afrique, d’après un rapport du Programme des Nations Unies pour l’environnement, qui émet également une mise en garde : l’absence de mesures dans ce domaine pourrait inverser le cours de plusieurs décennies de progrès en matière de développement sur ce continent.