PAM/HCR : une aide massive pendant plusieurs mois pour les victimes du tsunami

31 décembre 2004 – Le programme alimentaire de l'ONU, qui salue la générosité des donateurs, estime que les populations auront besoin d'une assistance massive pendant plusieurs mois tandis que l'agence de l'ONU pour les réfugiés annonce la mise en place de ponts aériens vers Aceh, l'épicentre du tremblement de terre.

« Après une année marquée par une série de crises humanitaires tragiques allant du conflit dans la région du Darfour au carnage causé par le tsunami en Asie, le directeur du Programme alimentaire mondial (PAM) salue la générosité des donateurs mais les prévient qu'une aide plus importante sera nécessaire l'année prochaine », indique un communiqué du Programme alimentaire mondial (PAM) rendu public hier à New York.

« En cette fin d'année, après cette série de crises non résolues, avec un effet cumulatif qui pousse les ressources des donateurs à leur limites, il est très gratifiant de voir une réponse si rapide et si généreuse à cette nouvelle catastrophe, probablement la catastrophe naturelle la plus grande de l'histoire », a déclaré James Morris.

Un décompte des contributions établi aujourd'hui par le Bureau de la Coordination des Affaires humanitaires (OCHA) indique un total de près de 593 millions de dollars.

« Les répercussions de cette tragédie seront tellement graves que les communautés auront besoin d'une aide internationale massive pendant plusieurs mois », a prévenu James Morris.

Le PAM a déjà distribué 5 000 tonnes de nourriture dans les régions les plus touchées du Sri Lanka et espère pouvoir fournir une aide alimentaire à plus de 750 000 personnes pendant au moins les deux prochaines semaines.

Par ailleurs, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) dans un communiqué rendu public aujourd'hui à Genève, a annoncé que plus de 400 tonnes de fournitures allaient arriver très prochainement dans la province d'Aceh en Indonésie.

« Une série de ponts aériens des entrepôts de Copenhague et de Dubaï seront mis en place ce week-end », a précisé le HCR.

Des ponts aériens qui vont démarrer dimanche et permettront d'apporter une aide à 100.000 personnes dans la province d'Aceh alors qu'au total, un million de personnes sont affectées dans cette province indonésienne, la plus proche de l'épicentre du tremblement de terre qui a frappé l'Asie du Sud dimanche (carte).

- Dossier spécial 'tsunami' sur le site de l'ONU