La Mission de l'ONU au Sahara Occidental salue la libération annoncée de 100 prisonniers marocains

13 février 2004 – La Mission de l'ONU au Sahara occidental, la MINURSO, a exprimé sa satisfaction aujourd'hui à l'annonce de la remise en liberté de 100 prisonniers de guerre marocains par le Front POLISARIO.

Toute en se félicitant de cette perspective, la MINURSO, la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental, a réclamé la libération des prisonniers de guerre qui restent maintenus en détention par le Front POLISARIO, indique un porte-parole de l'ONU à New York.

Dans son dernier rapport sur la situation au Sahara occidental, le Secrétaire général soulignait qu'après la remise en liberté de 300 prisonniers de guerre marocains, début novembre 2003, par le Front POLISARIO, « le groupe de prisonniers marocains le plus important libérés à ce jour », il restait encore 613 prisonniers de guerre détenus par le Front, la plupart depuis plus de 20 ans.

La MINURSO a été déployée en septembre 1991, à la suite d´un accord conclu entre le Gouvernement du Maroc et le Front POLISARIO, afin de surveiller le cessez-le-feu et d´organiser un référendum qui permettrait aux habitants du Sahara occidental habilités à voter de décider du statut futur du territoire.