L'Assemblée générale et Kofi Annan appellent à la trêve olympique

3 novembre 2003 –

L'Assemblée générale de l'ONU a appelé à respecter une trêve olympique pendant les prochains Jeux en 2004 tandis que le Secrétaire général souhaitait que les parties en conflit entendent le message.

Dans une résolution présentée par la Grèce et adoptée aujourd'hui en séance plénière, l'Assemblée générale appelle les Etats Membres de l'ONU à observer, pendant la durée des Jeux de la XXVIIIe Olympiade, qui se tiendront à Athènes du 13 au 29 août 2004, une trêve olympique.

Elle leur demande également d'utiliser cette trêve pour promouvoir la paix, le dialogue et la réconciliation dans les zones de conflit pendant et après la période des Jeux olympiques.

Le Secrétaire général de l'ONU a pour sa part estimé que la résolution envoyait un message fort aux parties en conflit un peu partout dans le monde et a souhaité qu'elles mettent à profit cette trêve "pour s'arrêter et réfléchir."

"J'espère que les peuples dans toutes les zones de conflit, de l'Iraq à l'Afghanistan et du Libéria au Congo, écouteront ce message. Il concerne non seulement ceux qui se battent. Les populations doivent également faire savoir qu'elles veulent la paix et que les combats doivent cesser", a déclaré Kofi Annan qui répondait à des journalistes.

L'Assemblée générale a par ailleurs décidé, par l'adoption d'une autre résolution, de proclamer 2005 "Année internationale du sport et de l'éducation physique", souhaitant que ce soit l'occasion de promouvoir l'éducation, la santé, le développement et la paix.

En savoir plus





Coup de projecteur