L'AIEA: la Corée du Nord n'a que quelques semaines pour indiquer qu'elle s'engage à respecter notre résolution

7 janvier 2003 –

Une porte-parole de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) (site en anglais) a précisé aujourd'hui que la République populaire démocratique de Corée n'aurait que quelques semaines pour indiquer qu'elle accepte les dispositions de la résolution (en anglais) adoptée hier par l'Agence internationale. Passé ce délai, le Conseil de sécurité serait saisi de la question.

"Bien que le Conseil des Gouverneurs de l'AIEA n'ait pas fixé de date butoir, la résolution emploie les termes "d'urgence" et "sans tarder". Selon le directeur, M. ElBaradei, cela signifie des semaines, pas plus", a précisé la porte-parole.

Le texte exhorte les autorités de Pyongyang à entamer sans tarder des négociations avec l'AIEA sur les questions de non-prolifération nucléaire, et d'adopter d'urgence les mesures qui figurent dans la résolution, à savoir le retour des inspecteurs dans le pays et le respect des normes de non-prolifération nucléaire.

Par ailleurs, le Programme alimentaire mondial (PAM) a affirmé que la Corée du Nord aurait besoin d'une aide de 80 000 tonnes de vivres pour satisfaire les besoins des couches les plus vulnérables de la population dans les trois prochains mois. A l'heure actuelle, les réserves alimentaires et les projections de donations ne s'élèvent qu'à 35 000 tonnes. A défaut de nouvelles contributions rapides, le PAM se dit incapable de reprendre ses opérations de distribution alimentaire aux quelque trois millions de Coréens du Nord qui dépendent d'une aide extérieure.