RDC : l'Algérienne Leila Zerrougui nommée chef de la MONUSCO

Leila Zerrougui, lorsqu’elle était Représentante spéciale du Secrétaire général sur la question des enfants dans les conflits armés. Photo ONU/Jean-Marc Ferré

28 décembre 2017 – Le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres, a annoncé la nomination mercredi de l'Algérienne Leila Zerrougui à la tête de la Mission des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Mme Zerrougui, qui sera aussi la Représentante spéciale du Secrétaire général en RDC, succède au Nigérien Maman Sidikou dont la mission se termine en janvier 2018, a précisé le porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué de presse.

Experte juridique en matière des droits de l'homme et de l'administration de la justice, Leila Zerrougui a plus de 30 années d'expérience dans les domaines de l'Etat de droit et de la protection des civils.

De 2012 à 2016, elle a notamment été Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU sur la question des enfants en temps de conflit armé. Elle a aussi été Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général en RDC, de 2008 à 2012.

Avant d'entamer sa carrière à l'international, Leila Zerrougui a eu une longue carrière en Algérie, notamment comme membre de la Cour suprême algérienne.


News Tracker: autres dépêches sur la question

RDC : avec l'aide de la Belgique, la FAO et le PAM unissent leurs efforts pour lutter contre la faim au Kasaï

En savoir plus