Somalie : face aux immenses besoins humanitaires, une intervention sur le long-terme est nécessaire – ONU

Baidoa, Somalie : des personnes déplacées dans le camp de Bulo Isak attendent de collecter de l’eau potable. Photo: UNICEF / Makundi

27 décembre 2017 – La sécheresse sans précédent en Somalie, qui a duré pendant au moins quatre saisons des pluies consécutives, a entraîné des besoins humanitaires importants et croissants à travers le pays.

C'est le constat fait par le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) en Somalie.

Les besoins en matière de sécurité alimentaire sont près du double de la moyenne quinquennale. Cela s'explique par les pluies limitées, les déplacements, le manque d'accès aux services de base et la poursuite des conflits dans le pays

Le nombre de personnes répertorié en situation d'urgence a été multiplié par dix, passant de 83.000 en janvier 2017 à 866.000 en novembre 2017.

Au total, 6,2 millions de Somaliens ont besoin d'aide humanitaire et de protection, souligne OCHA et plus de la moitié d'entre eux nécessitent une aide vitale urgente.

Plus de deux millions de personnes sont aujourd'hui déplacés en Somalie. Un million d'entre eux l'ont été en 2017. Sur ces deux millions de personnes déplacées, le tiers ont besoin d'assistance.

Alors que 2017 est sur le point de se terminer, OCHA souligne toutefois que la famine a pu être évitée cette année et que l'assistance nutritionnelle a pu atteindre un million de personnes.


News Tracker: autres dépêches sur la question

Somalie : il faut faire davantage pour protéger les civils de la violence, selon un rapport de l'ONU

En savoir plus